​L’Allemagne renfloue les chantiers navals MV Werften

04/06/2021 AFP

300 millions d’euros. C’est le montant total des aides accordées par l’État allemand aux chantiers navals MV Werften en Mecklembourg-Poméranie Occidentale. Le constructeur de navires de croisière, propriété d’un groupe asiatique, est durement touché par la crise sanitaire.

Les chantiers navals allemands MV Werften, propriété du groupe hongkongais Genting, vont bénéficier d'une aide publique de 300 millions d'euros pour soutenir ce constructeur de paquebots mis à l'arrêt par la pandémie. L'entreprise navale formée en 2016 après l'acquisition par Genting de trois chantiers situés sur la côte de la Baltique dans le nord de l'Allemagne, emploie environ 3.000 salariés placés en chômage partiel depuis le début de la crise sanitaire qui a fait plonger l'activité touristique et le secteur des voyages.

Le gouvernement allemand avait déjà décidé en décembre 2021 d'accorder à MV Werften une ligne de crédit de 193 millions d'euros. Il a annoncé le 3 juin prendre une participation de 60 millions d'euros dans l'entreprise et d’octroyer 47 millions de prêts supplémentaires portant le total de l'aide à 300 millions d'euros.

"Une décision importante"

"Il s'agit d'une décision importante qui donnera confiance aux travailleurs de la région et du pays dans son ensemble", a déclaré le ministre de l'Économie Peter Altmaier, soulignant l'importance du chantier naval pour l'activité économique régionale. IG Metall, le puissant syndicat des ouvriers de la métallurgie, a salué cette intervention, seule à même à ses yeux, de garantir la poursuite de l'activité et de préserver l'emploi, vital en Mecklembourg-Poméranie Occidentale, le land peu industriel où ces chantiers sont implantés.

Face à l'effondrement de l'activité pendant la crise sanitaire, l'État allemand a mis la main au portefeuille pour renflouer plusieurs entreprises du secteur touristique dont le groupe aérien Lufthansa et le voyagiste Tui. Opérateur de plusieurs compagnies de croisières, le groupe hongkongais Genting avait plusieurs paquebots en chantier avant la crise sur les sites de MV Werften, dont un navire de 342 mètres de long.