Aéroports parisiens : le trafic rechute en septembre

15/10/2020 AFP

Le trafic total des aéroports de Groupe ADP a baissé de 60,6% en septembre. Une chute due aux restrictions de circulation liées à la crise du coronavirus, a annoncé Groupe ADP mercredi 14 octobre.
Les aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle et de Paris-Orly ont accueilli 2,4 millions de passagers. Ces chiffres sont en recul par rapport à ceux du mois d'août où le trafic avait atteint un peu plus de 30 % du niveau d'un an plus tôt avec 3,2 millions de passagers accueillis. Depuis le début de l'année, le trafic à Paris est en diminution de 66,3 % avec un total de 27,8 millions de passagers accueillis.
Le trafic domestique est en baisse de près de 46 %, alors que la chute est de 76,6 % pour l'Europe. Le trafic hors Europe est en recul de 82,6 % sur l'ensemble des régions : Amérique du Nord (- 93 %), Asie-Pacifique (- 92,4 %), Amérique latine (- 91,2 %), Moyen-Orient (- 84,7 %), Afrique (- 74,5 %). Les liaisons avec les Dom-Com (départements et collectivités d'outre-mer) sont les moins affectées avec une baisse de 41,1 % par rapport à 2019.
Le trafic total de Groupe ADP est en baisse de 60,6 % sur un an en septembre, avec 9 millions de passagers accueillis dans l'ensemble du réseau d'aéroports gérés à travers notamment le groupe turc TAV Airports, le groupe indien GMR Airports et les aéroports de Santiago du Chili et d'Amman.