Alis automatise le processus de classification douanière

31/12/2020 Érick Demangeon

Le classement douanier des biens est une fonction stratégique pour les entreprises qui commercent à l'international. Pour faciliter la gestion de cette opération chronophage et souvent répétitive, le groupe Alis a conçu une application qui l’automatise.

Le classement et la codification des produits sont des informations préalables à tous les processus douaniers. "Ils sont au cœur des déclarations import et export, du calcul des droits et taxes, des réglementations à respecter et des démarches de conformité", rappelle François Cathelineau, expert en douane et en commerce international.
Pour les entreprises dont les articles et les références évoluent régulièrement, la classification et la codification des produits deviennent vite chronophages et sources de risques ou de contentieux douaniers. Tel est le cas de Chanel Mode comme l'explique sa responsable douane et commerce extérieur Géraldine Jarlégant : "Nous gérons cinq lignes de produits et six nouvelles collections par an. À chaque collection, ce sont jusqu’à 3.000 nouveaux produits à classer et à codifier dans des délais très courts pour assurer leur commercialisation à l'international".

Aide à la décision

Pour répondre à ce défi, Chanel Mode s'est rapproché d'Alis Consulting & MyTower qui intervient dans le secteur de la logistique et des transports en qualité d'éditeur de logiciels, de consultant et de commissionnaire de transport. "Nos spécialités sont l'organisation des transports, à l'international en particulier, la douane, l'accompagnement à la certification Opérateur économique agréé (OEA), ainsi que dans la mise en œuvre de démarches de conformité ou de compliance", présente son directeur général Jean-Christophe Cuvelier.
Alis a conçu une application numérique permettant d’automatiser à 100 % ou de façon partielle la classification et la codification douanières des produits. Celle-ci se positionne au sein de son offre logicielle MyTower. "Cette solution commercialisée depuis deux ans s'adresse aux entreprises qui ont un grand nombre de produits à classer de façon répétitive. Il peut s'agir de chargeurs ou de commissionnaires en douane qui interviennent pour le compte de chargeurs", détaille la direction de l'entreprise.

Veille réglementaire

Cette automatisation repose sur "des arbres de décision" ou algorithmes conçus à partir des attributs – matières premières, composants et origines – des produits. "Le classificateur devient un analyste des données douanières pour bâtir ses arbres de décision et intervient en amont dès la conception des produits pour les renseigner avec précision", indique Jean-Christophe Cuvelier. Cette solution d'Alis MyTower s'interface aux systèmes d'information en place et inclut une veille réglementaire douanière.