Aménagement du plus grand terminal à conteneurs terrestre d’Europe à Duisbourg

D’ici 2022, le port de Duisbourg disposera d’un nouveau terminal à conteneurs XXL. D’une capacité annuelle de 850.000 EVP, il représente un investissement de 100 millions d’euros financé par son autorité portuaire Duisport, Cosco Shipping Logistics, HTS et Hupac.

Sur les nouvelles "Routes de la soie" avec la Chine, plusieurs plateformes intermodales se positionnent comme des nœuds logistiques en Europe. Dans cette bataille, Duisbourg a pris quelques longueurs d’avance. Le port intérieur allemand revendique déjà 30 % des échanges ferroviaires entre la Chine et l’Europe au moyen d’une quarantaine de trains opérés chaque semaine de et vers une douzaine de villes chinoises.

"Jusqu’à 100 trains par semaine avec la Chine"

Pour conforter cette position, son autorité portuaire Duisport a annoncé l’aménagement d’un nouveau terminal à conteneurs trimodal avec la bienveillance de la Chine comme en témoigne son financement. Le futur terminal baptisé Duisburg Gateway Terminal - un investissement de 100 millions d’euros - sera financé par la société éponyme composée de quatre actionnaires : Duisport (30 %), le chinois Cosco Shipping Logistics (30 %), l’opérateur fluvial néerlandais HTS Group (20 %) et le suisse Hupac, spécialiste européen du transport combiné rail-route (20 %).

Installations trimodales "XXL"

La mise en service du futur terminal est prévue en 2022. Dans le cadre d’un projet portuaire global intégrant la transition énergétique de l’Allemagne, il sera aménagé sur des installations dédiées au charbon jusqu’en 2020. Desservi par route, fleuve et rail, le site s’étendra sur 240.000 m2 et sera construit en deux étapes. À terme, ses outils de transbordement occuperont les deux tiers de cette surface. Ils comprendront six portiques, douze voies ferroviaires de 730 mètres de longueur chacune, cinq aires de manutention et trois postes d’amarrage fluviaux. Ces outils de transbordement seront complétés par une zone de 60.000 m2 destinée au stockage de conteneurs et 20.000 m2 d’entrepôts couverts. Appelé à traiter jusqu’à 100 trains par semaine avec la Chine, Duisburg Gateway Terminal aura une capacité évaluée à 850.000 EVP par an, toutes activités trimodales confondues.