Avec le "Fort de France", CMA CGM a la banane aux Antilles

Le premier des quatre nouveaux navires de CMA CGM destinés à la ligne reliant le Nord de l'Europe aux Antilles françaises vient de réaliser son tour inaugural jusqu’en Guadeloupe le 5 mars et sera officiellement baptisé le 4 avril à Fort-de-France.

Livré le 10 janvier par le chantier chinois Cosco Zhoushan, le premier de la série des quatre porte-conteneurs réfrigérés destinés à la ligne NEFWI (North Europe French West Indies) vient d’effectuer son tour inaugural : le "CMA CGM Fort de France" a touché Dunkerque le 18 février, puis Anvers, Le Havre, Montoir-de-Bretagne, Pointe-à-Pitre le 5 mars, enfin Fort-de-France.
Le 4 avril, le navire sous pavillon français de 219 mètres de long et 35,6 mètres de large pouvant transporter jusqu’à 3.500 EVP sera officiellement baptisé à Fort-de-France, en présence du PDG de CMA CGM, Rodolphe Saadé, et de la ministre des Outre-Mer, Annick Girardin.

"850 conteneurs réfrigérés peuvent être installés sur le navire"

Le navire réalisant la traversée de l’océan Atlantique en moins de dix jours est affecté sur une ligne actuellement desservie par le "CMA CGM Fort Saint Pierre", de 197 mètres de long avec 2.260 EVP et 556 prises reefer, datant de 2003, ainsi que par le "CMA CGM Pointe Caraïbe" (2.824 EVP), datant de 2005, et le "Santa Bettina" (2.824 EVP) de 2007. "Il se distingue notamment par son tirant d’eau (11 mètres) adapté aux ports antillais, précise CMA CGM. Il est également doté d'un nombre élevé de prises pour brancher des conteneurs réfrigérés qui permettent le transport dans des conditions optimales des produits périssables tels que la banane : 850 conteneurs de ce type peuvent ainsi être installés sur le navire".

270.000 tonnes de bananes chaque année

Le groupe marseillais devrait prendre livraison au printemps et à l’été 2019 de trois sisterships, le "CMA CGM Fort Royal", le "CMA CGM Fort Saint Charles" et le "CMA CGM Fort Fleur d’épée". Ils sont destinés à assurer la succession des anciens "Forts" ("Fort Saint Louis", "Fort Saint Georges", "Fort Sainte Marie" et "Fort Saint Pierre"), construits en 2003 et de capacités moindres, à 2.260 EVP, et à transporter chaque année 270.000 tonnes de bananes à destination de l’Europe. Avec la modernisation de la flotte dédiée à la ligne NEFWI, le groupe assure vouloir "confirmer son investissement pour le développement économique des Antilles françaises".