Baptême martiniquais pour le "CMA CGM Fort de France"
Le "CMA CGM Fort de France", premier des quatre nouveaux navires de sa nouvelle flotte dédiée à la desserte des Antilles françaises, a été baptisé en Martinique à Fort-de-France le jeudi 4 avril.
Quatre mois après sa livraison en Chine par le constructeur Zhoushan le 10 janvier dernier, le nouveau fleuron de la flotte de l'armateur français sur la zone affiche une capacité de 3.504 EVP. Mesurant 219 mètres de long pour 35,6 mètres de large, il constitue le premier des quatre grands navires de la nouvelle flotte affectée par le groupe à la desserte des Antilles françaises.
Il bat pavillon français et sera suivi par les "CMA CGM Fort Royal", "CMA CGM Fort Saint Charles" et "CMA CGM Fort Fleur d'Épée", trois autres navires battant pavillon national également et portant le nom de forts antillais.
Le groupe, qui opère au total sept services maritimes sur les Antilles françaises, reliant les îles à l’Europe du Nord, la Méditerranée, la Caraïbe, l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud, prévoit l'ouverture de nouveaux services sur la région.
"La Martinique et la Guadeloupe disposent, par leur situation géographique et leur histoire, de tout le potentiel pour relever le défi de l’économie bleue. Le "CMA CGM Fort de France" en est le symbole. Ce premier d’une série de quatre navires contribuera pleinement au rayonnement de notre expertise maritime nationale, au départ et à l’arrivée des Antilles. Fleuron de l’industrie française, CMA CGM prouve ainsi une fois de plus son engagement en faveur des Outre-Mer", a déclaré Annick Girardin, ministre des Outre-Mer, à l'occasion du baptême du navire.
Rodolphe Saadé, le PDG du groupe CMA CGM, a déclaré que la compagnie "est très attachée aux Antilles françaises avec lesquelles nous entretenons un lien unique et historique". Selon lui, "le "CMA CGM Fort de France", premier d’une série de quatre nouveaux navires dédiés à ces territoires, est l’illustration de cet engagement que nous souhaitons encore renforcer".

"Créer un véritable hub dans les petites Antilles"

Le groupe indique vouloir "s’appuyer sur les atouts de la Guadeloupe et de la Martinique pour créer un véritable hub dans les petites Antilles". Il souligne avoir récemment conclu avec les Grands Ports maritimes de Guadeloupe et de Martinique de nouvelles autorisations d’occupation temporaires (AOT) d’une durée de quinze ans.
En renforçant la complémentarité entre les deux îles, l'armateur français prévoit notamment de "développer le trafic de transbordement, afin de mieux intégrer ces territoires dans leur environnement régional".
En Martinique, où le navire a été baptisé, CMA CGM opère cinq services et assure 240 escales annuelles. CMA CGM emploie sur l'île près de 120 salariés et opère cinq services. Le groupe indique avoir investi localement plus de 12 millions d'euros au cours des dix dernières années.