Blondel dématérialise ses lettres de voiture

28/05/2021 Érick Demangeon

D’ici 2026, la lettre de voiture électronique sera obligatoire dans le transport routier de marchandises en Europe. Le groupe de transport et de logistique Blondel a décidé d’anticiper cette contrainte avec Shippeo.

Connu pour ses solutions de visibilité et de tracking des flux pour les chargeurs, Shippeo s’adresse aussi aux transporteurs routiers. L’entreprise a été sélectionnée par le groupe Blondel pour dématérialiser ses lettres de voiture utilisées pour ses transports routiers de fret à la demande en France. "Cela implique 800 conducteurs et représente 120.000 ordres de transport par an", précise Jérôme Juteau. 

"L’e-CMR permet de répondre aux nouvelles exigences sanitaires"

Pour le directeur général du groupe Blondel, basé dans les Hauts-de-France, plusieurs raisons ont justifié cette dématérialisation. La première vise à se conformer à une obligation réglementaire. L’utilisation de la lettre de voiture électronique au format PDF, encadrée par un protocole international appelé e-CMR, sera obligatoire en Europe d’ici 2026.

Avantages de l’e-CMR

Au-delà de cette obligation, le chef d’entreprise cite plusieurs avantages liés à l’e-CMR. "Elle permet de remonter en temps réel les données liées à la livraison et de les partager avec tous les acteurs du transport". Il met également en avant "l’accélération des tâches administratives et comptables, la fiabilité via la diminution des erreurs de saisie" ainsi que la réduction de l’impact environnemental à partir de procédures sans papier. "Ces avantages renforcent notre qualité de service auprès de nos clients et diminuent également leurs opérations administratives. L’e-CMR permet aussi de répondre aux exigences sanitaires sans contact."

Interface avec les systèmes d’information en place

La solution e-CMR conçue par Shippeo s’appuie sur une application mobile utilisée par les conducteurs à l’aide d’un smartphone. Cette application reprend toutes les données d’une lettre de voiture renseignées de façon automatique par le TMS du groupe Blondel. Le conducteur l’enrichit à chaque étape du transport jusqu’à la livraison.

Ces données numérisées horodatées et géolocalisées remontent en temps réel vers le TMS du transporteur via la plateforme Shippeo et peuvent être mises à la disposition du client. Conforme au protocole e-CMR, l’application permet de scanner les étiquettes, de prendre des photos des réserves ainsi que de la signature électronique du destinataire. Les positions GPS fournissent en outre les heures estimées d’arrivée (ETA) au transporteur. La gestion et le suivi des emballages consignés, comme les palettes, sont d’autres fonctionnalités proposées par Shippeo.