CMF : la coalition T2EM devient transversale
Le Cluster Maritime français (CMF) continue de travailler sur la coalition de la Transition éco- énergétique maritime (T2EM) déjà présentée aux Assises de l'économie de la mer en décembre 2019.
Rappelant qu'elle avait séduit le président de la République, le président du CMF François Moncany de Saint Aignan, souligne qu'elle a pour but de "réunir les groupes d'acteurs pour accélérer l'économie énergétique".
Après avoir rappelé que le CMF a démarré ses travaux sur le sujet il y a déjà trois ans, le patron du Cluster maritime français explique que, dans le cadre "d'une vision technologique et de la règlementation", cette coalition a pour objectifs de "produire un chemin de projets et multiplier un chemin de solutions".
Selon lui, cette structure de transition écologique reste maritime tout en devenant de plus en plus transversale. En témoigne l'arrivée à bord d'entreprises telles que Total. Il souligne cependant qu'elle n'oublie pas qu'elle travaille avec l'État puisqu'elle a l'Ademe pour partenaire. "On verra comment s'interconnecter, indique François Moncany de Saint-Aignan. Notre coalition est beaucoup plus large. Elle ne vise pas qu'à réduire les émissions".
Pour accélérer le dispositif, le CMF a fait appel à Ecosys Group. Cette entreprise, une spécialiste du data management, a, dans le maritime, déjà coopéré avec le Gican.  Mais aujourd'hui, la coalition, qui a besoin d'investisseurs participatifs, selon le président du Cluster, n'a pas encore vu arriver ni les banquiers ni les assureurs.
François Moncany de Saint-Aignan indique que la coalition sera présente à l'UICN 2020 en juin à Marseille.