Canadian Pacific Railway rachète Kansas City Southern

23/03/2021 AFP

Les compagnies ferroviaires Canadian Pacific Railway et Kansas City Southern vont fusionner pour créer le premier réseau de fret ferroviaire reliant le Canada, les États-Unis et le Mexique.

Canadian Pacific Railway va fusionner avec l’américain Kansas City Southern (KCS). L'opération est évaluée 29 milliards de dollars, en comptant la reprise d'une dette de KCS de 3,8 milliards de dollars, ont annoncé les deux sociétés. Le conseil d'administration de Kansas City Southern a approuvé l'opération qui doit encore recevoir l'aval de l'autorité règlementaire US Surface Transportation Board. La nouvelle compagnie représente un chiffre d'affaires cumulé de 8,7 milliards de dollars et emploie 20.000 salariés.

Avec son réseau combiné de 32.000 km, ce mariage donne à la compagnie canadienne, basée à Calgary, un accès au "cœur de l'Amérique" via Kansas City dans le Missouri d'où partmidwest,  un vaste réseau ferroviaire qui relie les fermes du Midwest aux ports du golfe du Mexique. Le réseau reliera donc les ports et usines du Mexique aux ports et ressources énergétiques du Canada et du nord-est des États-Unis. Le Mexique est un grand fournisseur d'automobiles, d'électronique et de produits agricoles mais il importe aussi des céréales et des biens.

De nouvelles options compétitives de transport 

"L'offre de notre réseau va considérablement élargir l'accès aux marchés pour nos clients grâce à de nouvelles options de transport compétitives qui vont soutenir la croissance économique nord-américaine", affirment les deux compagnies. La fusion bénéficiera du nouvel accord de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique (USMCA). "À l'heure du nouvel accord commercial entre les trois pays, une intégration efficace des chaînes d'approvisionnement du continent est plus importante que jamais", a souligné Keith Creel, PDG de Canadian Pacific.