Castex annonce 280 millions pour le ferroviaire en Auvergne

06/10/2020 AFP

Le transport ferroviaire Auvergnat va bénéficier d'une enveloppe de 280 millions d'euros en deux ans, permettant notamment d'améliorer la liaison SNCF Clermont-Paris, a annoncé lundi 5 octobre le Premier ministre Jean Castex lors d'un déplacement à Clermont-Ferrand.

La liaison Clermont-Paris sera rénovée à hauteur de 130 millions d'euros imputés "sur le plan de relance avec un objectif très précis : permettre que Paris et Clermont-Ferrand se trouvent à 3H15", a déclaré le Premier ministre qui a signé un pacte ferroviaire avec le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez. Chaque année, environ 1,8 million de voyageurs empruntent la ligne Clermont-Paris sur laquelle les fréquents retards sont régulièrement dénoncés par la presse locale et qui nécessite d'importants travaux de modernisation. De nouvelles rames doivent être mises en circulation à partir de 2023.
Cette liaison "est une indignité pour la République", a encore déclaré Laurent Wauquiez, saluant un "investissement qui va permettre de gagner du temps sur le trajet Clermont-Paris". Par ailleurs, 130 millions d'euros seront affectés aux petites lignes, à parité avec la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ces lignes "sont desservies par TER mais (...) sont souvent dans un état d'infrastructures extrêmement dégradé" : neuf d'entre elles bénéficieront de ces investissements, a précisé le Premier ministre à l'issue d'une visite du technicentre SNCF de Clermont-Ferrand où il était accompagné du ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.
Enfin 20 millions d'euros seront affectés au fret, notamment à "cinq lignes dites capillaires". "Il faut ramener le maximum de marchandises sur le fret, c'est un chantier extrêmement ambitieux compte tenu des tendances à l'œuvre depuis des décennies, nous sommes à la croisée des chemins", a estimé Jean Castex. Le Premier ministre a également visité un chantier de rénovation thermique à Beaumont (Puy-de-Dôme) en compagnie de la ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon, afin de présenter le nouveau barème de l'aide à la rénovation écologique des logements.