Coronavirus : les écluses de la CNR sont de nouveau en activité

31/03/2020 Pierre Lemerle

Jeudi 19 mars, les écluses de la compagnie nationale du Rhône ont rouvert après une période de maintenance. Celle de Sablons, au sud de Vienne, a été remise en service ce week-end.

L’annonce est tombée alors que la circulation sur le Rhône était à l’arrêt. Mardi 17 mars, la France est officiellement entrée dans une période de "confinement", à la suite des annonces d’Emmanuel Macron. Un nombre important d’activités ont été suspendues pendant l’arrêt annuel de navigation sur le Bas-Rhône. Depuis le 8 mars, les 14 écluses de la CNR permettant de relier Lyon à la Méditerranée sont en travaux. Plus de 300 personnes ont été mobilisées pour faire des vidanges, des travaux de génie civile des ouvrages et de la maintenance. Des expertises techniques approfondies ont été lancées durant cette période.
Jeudi, la remise en route a "bien eu lieu" comme prévu à 5 heures du matin sur la plupart des structures. "Dans ce contexte sans précédent, CNR assure la continuité de ses missions de concessionnaire du fleuve Rhône et de producteur d’électricité 100 % renouvelable, assure l’entreprise. Des plans de continuité d‘activité sont déployés sur l’ensemble de ses sites pour faciliter les travaux qui ont été menés dans le cadre de l’arrêt annuel de la navigation sur le Bas-Rhône. L’organisation a été adaptée pour que les équipes CNR puissent réaliser les opérations dans le planning initial". Via le centre de gestion de navigation, permettant de diriger les écluses à distance, elle peut ainsi assurer le passage sur le Rhône 24 h/24, toute la semaine.
Seules exceptions : l’écluse de Vaugris a rouvert vendredi 20 mars et celle de Sablons le samedi 28 mars. Cette dernière était accidentée depuis le 18 février. "La navigation sur le Rhône était interrompue sur une portion de 10 km, reprend la CNR. Après l’évacuation du bateau accidenté 'Pampero' par les services de secours, et le remplacement de la porte aval de l’écluse, la navigation fluviale a pu reprendre".

Le fleuve fermé à la plaisance

En conséquence, l’activité du fret a repris "partiellement" depuis jeudi 19 mars. Pour la CNR, il était encore "trop tôt" pour se prononcer sur les impacts de la crise sanitaire sur leur activité. Les navires chargés du transport de marchandise sont en tout cas parmi les derniers navires à circuler sur le Rhône. La circulation de plaisanciers sur le fleuve est, elle, interdite. "Elle pourra cependant être autorisée de manière exceptionnelle pour les professionnels du tourisme", continue la VNF. Ce passage possible sera conditionné à l’accord de la CNR.
La CNR a également annoncé un don de 23.000 masques à l'Agence régionale de santé pour aider le personnel soignant face au coronavirus.