DSV France investit sur le port de Gennevilliers

Sur un terrain de 36.000 m2 loué au port de Gennevilliers, DSV France a aménagé son siège ainsi qu’un hub routier. L’inauguration de ces installations le 16 octobre a été ponctuée par l’annonce d’un nouveau service maritime de groupage import entre l’Asie et l’Europe via Dunkerque.

Aménagé selon les standards du groupe danois classé dans le top 5 mondial de la commission de transport et de la logistique avec un chiffre d’affaires de plus de 10 milliards d’euros, le nouveau siège de DSV France rassemble les directions nationales de DSV Road, de DSV Air&Sea et plusieurs fonctions supports. Avec DSV Solutions dont la direction est maintenue à Neuville-en-Ferrain (59), "nous sommes présents en France à travers nos trois divisions et y réalisons un chiffre d’affaires de l’ordre de 300 millions d’euros avec un effectif de 800 personnes réparties sur 32 sites et 50.000 m2 d’entreposage", précise Vincent Merletti, directeur général de DSV Road.

Le Brexit se prépare

À une dizaine de kilomètres de Paris, l’aménagement de ce nouveau siège de 3.500 m2 sur trois étages coïncide avec l’ouverture d’un hub de transit routier. Sécurisé avec badge d’accès et vidéosurveillance, le site de 8.000 m2 consolide les flux import et export sur toute l’Europe ainsi que les enlèvements et livraisons dans un rayon de 200 km. Soit le traitement jusqu’à 300 poids lourds par jour. Sous-traitant la totalité de ses transports régionaux, nationaux et internationaux avec des délais de 24 à 72 heures, "l’une des missions du hub est de recharger l’ensemble des véhicules qui le livrent".

"Notre hub routier traite jusqu’à 300 camions par jour"

Un challenge relevé à quasi 100 % selon Vincent Merletti sauf sur le Royaume-Uni où l’on se prépare à la période post-Brexit. "Accord ou non, il est certain que des formalités douanières seront réintroduites". Dans cette perspective, DSV a évalué à huit le nombre de déclarants en douane qu’il devra recruter en 2019 et prévoit de multiplier par trois sa zone sous douane sur le hub de transit.

Groupage Asie-Europe via Dunkerque

Ces nouvelles installations, d'un investissement de 10 millions d’euros, opérationnelles depuis fin 2017, emploient 140 personnes toutes activités confondues. Leur inauguration a été l’occasion pour Arnaud Zani, directeur général délégué de DSV Air&Sea France, d’annoncer un nouveau service hebdomadaire de groupage import entre l’Asie et l’Europe. Présenté le 22 novembre aux chargeurs des Hauts-de-France à Lille, il dessert Ningbo, Shanghai et Yantian avant d’arriver à Dunkerque. En 2017, DSV Air&Sea France a traité 71.000 EVP via Le Havre, Fos et Dunkerque pour l’essentiel. "Ce trafic sera en croissance cette année", confie Arnaud Zani.