Dédouanement : la DGDDI, TLF Overseas et TLF renouvellent leur partenariat

08/01/2021 Erick Demangeon

Depuis 2010, la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI), le syndicat TLF Overseas et l’Union TLF ont décidé de formaliser leur partenariat via une convention. En décembre dernier, celle-ci a été reconduite dans le but de conforter "le travail collaboratif entre les administrations et les opérateurs privés" grâce, notamment, à la mise en œuvre du Code des douanes de l’Union (CDU), d’outils numériques, de procédures dématérialisées et simplifiées. 

Au cours des derniers mois, cette collaboration semble avoir démontré sa pertinence avec la mise en œuvre conjointe de la "frontière intelligente" dans le cadre du Brexit. Sachant que les adhérents de TLF et de TLF Overseas assurent 95 % des opérations douanières françaises, la nouvelle convention vise à "renforcer l’attractivité du dédouanement dans l'Hexagone et à favoriser la compétitivité des entreprises françaises à l’international".

La DGDDI s’engage ainsi à soutenir les représentants en douane enregistrés en apportant "aux entreprises du commerce international des conseils visant à sécuriser leurs flux et à optimiser leurs opérations d’import-export". La convention prévoit également "une concertation commune sur les projets qui impacteraient le secteur des transports et de la logistique ou la fiscalité" ainsi que des actions visant à encourager "la montée en compétence douanière des opérateurs économiques français à l’international".