Delta acquiert 20 % de Latam pour s'ouvrir l'Amérique du Sud

La compagnie nord-américaine Delta a pris une participation minoritaire dans Latam. Cette opération va conduire la compagnie aérienne chilienne à quitter l'alliance Oneworld où figure American Airlines.

Delta Air Lines a annoncé avoir acquis 20 % du capital de Latam pour 1,9 milliard de dollars. La compagnie américaine va en outre investir 350 millions de dollars pour nouer un partenariat stratégique avec le transporteur chilien et acquérir des A350 que Latam s'était engagée à acheter auprès du constructeur européen Airbus.

Soumis à approbation

Latam, née de la fusion en 2012 de la compagnie chilienne Lan et du transporteur brésilien Tam, s'était engagée à acquérir quatre A350 et dix autres exemplaires supplémentaires, qui doivent lui être livrées entre 2020 et 2025, détaille Delta, dont cette opération est le plus gros investissement depuis sa fusion avec Northwest Airlines en 2008.
La prise de participation dans Latam et le partenariat stratégique avec la compagnie sud-américaine devraient renforcer la présence de Delta dans la région. Le groupe américain, qui disposera d'un siège au sein du conseil d'administration, a prévenu que la transaction devait toutefois encore recevoir le feu vert des autorités gouvernementales et anti-trust nécessaires. Mais pour Delta, la probabilité que les autorités valident la transaction est élevée parce qu'elle ne dessert pas vraiment les mêmes destinations que Latam.
La nouvelle alliance devrait permettre aux deux compagnies de partager leurs codes, ce qui leur permettrait de proposer plus de destinations et de fréquences, se réjouit Delta, qui a des participations dans Grupo Aeromexico, Air France-KLM, China Eastern, Gol, Virgin Atlantic et Korean Air Lines.
Latam devrait pour sa part couper les liens avec American Airlines avec laquelle elle est partenaire au sein de l'alliance Oneworld aux côtés de British Airways et d'Iberia, pour rejoindre SkyTeam, dont Delta est l'un des membres fondateurs avec Air France.