Derichebourg installe une nouvelle plateforme de recyclage à Bassens

Avec sa nouvelle unité de revalorisation à Bassens, Derichebourg Environnement prévoit d’augmenter sensiblement ses exportations de matières recyclées au départ du port de Bordeaux.

Première en France, la nouvelle unité industrielle de Derichebourg Environnement aménagée sur la zone portuaire de Bassens comprend une ligne de production et de valorisation traitant à la fois des ballons d’eau chaude et des réfrigérateurs usagés. Elle est complétée par un broyeur d’une capacité de 120.000 tonnes par an, d’une cisaille pour ferrailles lourdes et d’un quai de chargement fluviomaritime pour l’expédition des matières recyclées. Cet investissement de 41 millions d'euros renforce les positions Derichebourg à Bassens où le groupe est implanté depuis 2003. L’an passé, il a ainsi exporté 80.000 tonnes de ferrailles depuis ses installations girondines. Projet mené conjointement avec l’éco-organisme Éco Systèmes-Récyclum et le Grand Port maritime de Bordeaux, la nouvelle installation s’étend sur 70.000 m2. Après traitement et valorisation, les matières issues du recyclage sont chargées sur des navires et approvisionnent des usines dont des aciéries situées en Espagne, Portugal, Maroc et Turquie. Au départ de ses sites de recyclage en France, Belgique, Allemagne et États-Unis, Derichebourg Environnement déclare le transport de plus d’un million de tonnes par voie maritime sur l’exercice 2017-2018, soit 26 % des matières recyclées par le groupe.