Des chargeurs et des logisticiens satisfaits d'avoir choisi Fos

04/06/2021 Nathalie Bureau du Colombier

Dix-huit mois après son installation à Fos, le distributeur de produits de bricolage Adeo, avec 7.000 boîtes importées annuellement, dresse le bilan sur les bénéfices de son implantation.

Économies à la clé, gain de temps, facilitations administratives… Dans le cadre d’un webinaire de promotion de la place portuaire de Marseille-Fos qui s’est tenu le 1er juin 2021, la parole a été laissée aux grands chargeurs et logisticiens. "Nous importons via Fos 7.000 Evp par an en faisant appel aux trois alliances maritimes mondiales. Nous avons choisi le site de La Feuillane, ce qui minore le coût du transfert des boîtes par camion. Des camions au gaz", souligne Alain Goll, responsable logistique internationale d’Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, entre autres).

L’importateur de matériel de bricolage et de jardinage qui livre 450 sites dans toute l’Europe a donc investi 66.000 m2 d’entrepôts avec comme ambition d’étendre la plateforme à 190.000 m2 pour accompagner la croissance du groupe qui emploie 136.000 salariés dans le monde pour un CA de 25 md EUR.

"La construction s’est bien passée, même si parfois ça prend du temps. L’administration nous a bien soutenus. Côté main d’œuvre, la zone bénéficie d’un pool d’employés historiquement axés sur la manutention des marchandises", souligne l’importateur qui a trouvé sur place la main d’œuvre apte à traiter ces flux, soit 200 personnes sur le site. En 2020, Adeo a livré 35 % de ses magasins via le transport ferroviaire, et emprunté le fleuve pour desservir la région Rhône-Alpes. La plateforme de La Feuillane dispose au total de 354.000 m2 de capacité dont 229.000 m2 en cours de construction.

Stratégie de minoration des coûts

Aux côtés d’Adeo, XP Log (Sealogis) partage la stratégie de minoration des coûts qui permet de "gagner un à deux jours", précise Maxime Thommerel. Le directeur commercial de XP Log, qui occupe 24.000 m2 d’entrepôts à Port-Saint-Louis-du-Rhône, souligne également l’intérêt de la présence sur place des services et conseils des autorités. "Nous avons eu le cas d’un client qui, faute de label, ne pouvait mettre ses produits sur le marché. Nous avons bénéficié de conseils pour les procédures de mise en conformité", précise-t-il.

"La plateforme de La Feuillane dispose de 354.000 m2 de capacité"

Spécialiste du développement de plateformes logistiques, Virtuo Property achève sur Distriport un premier bâtiment de 42.000 m2 qui recevra ses premières palettes dans quelques semaines. Il construit également un deuxième entrepôt de 24.000 m2 livré en octobre 2021. "Ce n’est vraiment pas simple de développer des bâtiments logistiques en raison des procédures administratives. Le port de Marseille nous a aidé sur les mesures de compensation flore et faune", se félicite le président de Virtuo Grégory Blouin.

"La nouvelle organisation s'avère complexe"

De son côté, le président du Club de logisticiens Fos Distriport Olivier Rogar souligne la mutation de la logistique et son glissement vers le B to C résultant de l’explosion du commerce électronique que la crise sanitaire n’a fait qu’accélérer. "Pour les logisticiens qui ne sont pas dans ce segment de marché, la nouvelle organisation s’avère complexe", pointe le président du club qui fédère une trentaine de logisticiens installés sur Distriport.

Si Marseille-Fos possède d’importantes capacités foncières, des terminaux maritimes conteneurs, des services multimodaux, des efforts sont attendus sur l’accélération des procédures d’implantation. La stratégie nationale portuaire favorise la promotion de sites clés en main en France avec une offre plug and play. Marseille-Fos, fait partie des zones industrialo-portuaires retenues avec 50 ha à disposition des investisseurs et des procédures administratives réalisées en amont.