Deutsche Post DHL : des résultats record grâce à l’express et à l’aérien

26/03/2021 Érick Demangeon

L’express et l’aérien sont les deux moteurs de la croissance et de la rentabilité de Deutsche Post DHL en 2020. La commission de transport maritime maintient ses résultats malgré une baisse des volumes et la logistique contractuelle qui marque le pas.

Avec un chiffre d’affaires de 66,8 milliards d’euros en hausse de 5,5 %, Deutsche Post DHL conforte sa place de leader mondial sur le marché des transports et de la logistique en 2020, ainsi qu'une croissance rentable. Son résultat d’exploitation (Ebit) s’élève à 4,8 milliards d’euros et progresse de 17,4 %. Quant à son bénéfice net, il frôle les trois milliards (+ 13,6 %). 

Des performances dues à ses activités express qui contribuent pour 29 % au chiffre d’affaires du groupe allemand. Les revenus de DHL Express profitent du développement du e-commerce transfrontalier et augmentent de 12 %. Sa rentabilité s’améliore de 35 % avec une marge opérationnelle de 14,4 % (+ 2,5 points).

Baisse des volumes en maritime, aérien et sur terre

Les activités de transports et de commission de transport (DHL Global Forwarding et DHL Freight) sont à l’origine de 23,8 % des revenus du groupe. Leur chiffre d’affaires se développe de 5,2 % et leur rentabilité de 13,2 % avec une marge opérationnelle de 3,7 % (+ 0,3 point). Ces évolutions s’expliquent par les résultats de la commission de transport aérien sous l’effet de la hausse sensible des tarifs observée dans ce mode en 2020. 

Un chiffre d’affaires de 66,8 milliards d’euros en hausse de 5,5 %

Malgré des tonnages en repli de 12 % (2,96 Mt), son chiffre d’affaires s’améliore de 28,6 % et sa marge à la tonne transportée de 31,6 %. Dans le transport de conteneurs, la hausse des taux de fret a eu un effet similaire sur la rentabilité de sa commission de transport maritime. Sa marge à la boîte transportée s’apprécie de 10 %. Son chiffre d’affaires régresse en revanche de 4,5 % sous l’effet d’une baisse de 10,8 % des volumes (2,86 M EVP). Quant aux transports et à la commission de transport terrestre (DHL Freight), ses tonnages se contractent de 11 % et son chiffre d’affaires de 8,7 %.

La logistique contractuelle marque le pas

Sous la marque DHL Supply chain, la logistique contractuelle fait figure de division la plus affectée par la crise sanitaire et ses conséquences économiques. Générant 19 % des recettes du groupe, son chiffre d’affaires diminue de 7,4 % et sa rentabilité de plus de 53 %. La marge opérationnelle de DHL Supply chain passe de 6,7 à 3,4 %.
 
Les autres branches de Deutsche Post DHL regroupent ses activités postales en Allemagne (à l’origine d’un quart de ses revenus) et la division DHL E-commerce solutions créée il y a quelques années. En 2020, cette dernière contribue à 7,2 % à son chiffre d’affaires.