Deux ponts de la métropole lyonnaise en situation critique

14/05/2021 Pierre Lemerle

Le passage de poids lourds sur les ponts de Vernaison et Couzon a considérablement fragilisé ces ouvrages. Un plan d’action a été mis en place par la préfecture du Rhône et la métropole de Lyon pour réduire la circulation et les surveiller au plus près.

Alors que le ministère des transports a annoncé des mesures pour sécuriser les ponts, deux structures lyonnaises se trouvent en grande difficulté. La première, le pont de Couzon-au-Mont-d’Or, a été fermé le 23 avril dernier. En cause ? La traversée d’une bétonneuse de 32 tonnes sur cet édifice interdit aux poids lourds de plus de 3,5 tonnes. Le véhicule a considérablement endommagé la structure. La réouverture de l'ouvrage est prévue pour fin mai.

Il s’agit du deuxième pont de la métropole du Grand Lyon en difficulté. Depuis plusieurs années, les élus locaux alertent sur les fragilités du pont de Vernaison, au sud de la capitale des Gaules. Plusieurs traversées de véhicules de plus de 3,5 tonnes ont aussi été constatées, malgré leur interdiction depuis mars 2020. Pour mettre fin à cette situation, la préfecture a intensifié les contrôles et un plan d’action a été décidé, en concertation avec la Métropole.

Le pont de Vernaison à sens unique

"Des solutions à court et moyen terme vont être déployées par les services de l’État et de la métropole de Lyon", a annoncé la préfecture. Pour éviter une fermeture totale, le pont de Vernaison va passer en sens unique, une décision qui n’a pas plu à certains élus locaux. Le maire de cette commune de 5.000 habitants, Julien Vuillemard (DVD), par exemple, s’était opposé à cette mesure. Il défend le lancement d’études pour la création d’un nouvel ouvrage.
Côté métropole, on renvoie la faute sur les élus précédents qui "ont préféré des chantiers nouveaux à l'entretien de l'existant." En attendant des travaux, la signalisation interdisant les poids lourds de 3,5 tonnes va être accentuée et renforcée d'un portique pour éviter le passage de véhicules trop lourds.