Dunkerque : la capacité du terminal des Flandres portée à un million d’EVP

Avec ses nouvelles installations, l’extension du quai des Flandres ouvre de nouvelles perspectives à Dunkerque dans le domaine des conteneurs, transbordement compris. L’aménagement sera complété par deux nouveaux portiques début 2020.

Grâce à son extension de 500 mètres, le quai des Flandres sur le port de Dunkerque affiche désormais une longueur de 1.785 mètres. Avec un tirant d’eau à - 17,3 mètres de profondeur sur près d’un kilomètre de son linéaire (- 13,5 mètres ailleurs), il peut accueillir simultanément et en toutes conditions de marée deux porte-conteneurs de nouvelle génération jusqu’à 400 mètres de long. Investissement de 61,5 millions d'euros dont un tiers financé par l’État, cet aménagement s’accompagne d’une amélioration des conditions d’accueil sur le terminal via le remplacement de l’ensemble des défenses d’accostage et le renforcement des bollards d’amarrage. Au total, la phase de terrassement du chantier a traité près de 650.000 m2 de déblais, utilisé 10.000 tonnes d’acier et 15.000 m3 de béton tandis que plusieurs millions de mètres cubes de sables ont été dragués.

Nouveaux portiques

Adossés à un terre-plein de 3,5 hectares, le nouveau quai et ses installations ont été livrés à Terminal de Flandres, opérateur du site filiale à 91 % de Terminal Link (groupe CMA CGM) et à 9 % du Grand Port maritime de Dunkerque (GPMD). Équipé de six portiques et 700 prises reefer, le terminal dispose d’une capacité totale d’un million d’EVP désormais. Chaque semaine, il reçoit actuellement cinq services short-sea, deux lignes feeder et quatre services transocéaniques. Terminal Link a accompagné le chantier d’extension du quai sous maîtrise d’ouvrage du GPMD par l’achat de trois nouveaux portiques de dernière génération dont les deux derniers seront réceptionnés début 2020. Tant et si bien que le port nordiste ambitionne de renforcer son rôle de hub de transbordement en sus de sa position naturelle de port d’hinterland pour les exportateurs et importateurs des Hauts-de-France.