En forte croissance, Bert se déploie dans la Drôme et en Angleterre

Le groupe de transport Bert installe son siège et une plateforme logistique à Albon (Drôme). Et se prépare au Brexit.

Quatrième déménagement en cinquante-cinq ans d’existence pour le groupe Bert qui a transféré son siège social à Albon, dans la Drôme. Ces bureaux où travaillent une centaine de personnes sont adossés à une plateforme logistique de 22.300 m2, opérationnelle depuis le début de l’année avec une vingtaine de personnes. Une extension de 8.000 m2 est d’ores et déjà prévue pour la fin de l’année ou le début de l’année prochaine pour accompagner la montée en charge de l’un de ses clients industriels. 18 millions d’euros auront été globalement investis sur ce nouveau site qui disposera à terme de 32 portes à quai.

"Le transport génère 80 % du chiffre d’affaires du groupe"

Bert dispose de 31 plateformes logistiques (350.000 m2 au total), essentiellement dans la façade Est de la France, à l’exception de trois d’entre elles dans la région de Tours. Le groupe drômois est spécialisé dans le textile, dans les articles de mode suspendus et à plat, et dans le e-commerce. Il travaille aussi pour le distributeur de presse Presstalis. "On s’occupe du tri de tous les invendus dans le tiers Sud-Est de la France, précise Éric Cabaillé, directeur de la communication, avec une plateforme de 6.000 m2 à Saint-Rambert-d’Albon et une autre de 12.000 m2 à Saint-Cyr-sur-Loire, près de Tours, qui traite tous les produits sous franchise (de Disney et Nathan notamment) avant leur réexpédition sur un second marché ou à l’étranger".

Création d’une filiale au Royaume-Uni

Bert connaît une croissance rapide. De plus de 32 % en 2018 à 204 millions d’euros de chiffre d’affaires avec 1.600 salariés. Une croissance majoritairement organique, mais aussi externe. En 2018, le transporteur drômois, qui a réalisé "la plus grosse acquisition de son histoire", a racheté Bourrat (30 millions de chiffre d’affaires) dans l’Allier. Le transport génère 80 % du chiffre d’affaires du groupe. Outre le transport général cargo (50 % de ses activités), Bert possède de nombreux camions en location, le tiers de sa flotte, pour le transport de gaz industriels pour le compte de Linde et Air Products en particulier.
En prévision du Brexit, Bert a par ailleurs créé en décembre 2018 une filiale, Bert Logistics UK, un bureau d’exportation entre Londres et Birmingham. Sans plateforme logistique propre pour l’instant.