Européenne de biomasse : innovations dans les transports de granulés de bois

24/03/2021 Mathieu Noyer

Une unité de production de granulés de bois à haut pouvoir calorifique démarre dans la Marne. Elle représentera plusieurs centaines de milliers de tonnes annuelles de matières à acheminer, en amont et en aval.

A nouvelle usine, nouveaux flux de transport. La société française Européenne de biomasse vient de démarrer dans la commune de Pomacle (Marne) son unité de granulés de bois reposant sur une technologie innovante qui confère à ce produit un haut pouvoir calorifique, substituable au chauffage au charbon et au fioul des collectivités locales, des particuliers et des industriels. Cette usine s’alimente en différents déchets de bois, avec une consommation annuelle de 375.000 tonnes. Ces volumes seront acheminés par camions et collectés dans un rayon de 150 kilomètres.

Une part de feroviaire
 
Pour l’écoulement de la production qui s’élèvera à 125.000 tonnes annuelles, la route ne constituera pas le mode de transport exclusif. "Elle desservira le marché local mais pour les plus gros clients qui sont embranchés fer, nous utiliserons le rail", indique Bertrand Boullé, chargé de développement chez Européenne de biomasse. Le ferroviaire acheminera notamment vers des réseaux de chaleur publics.

Le site de Pomacle n’est lui-même pas directement relié. Il se situe à 7 kilomètres d’un point d’embranchement si bien que le pré-acheminement empruntera la route. Mais Européenne de biomasse aménage un site de chargement d’un mode à l’autre en partenariat avec la coopérative agricole de Juniville, également adepte du fret ferroviaire.

En cours de démarrage, l'usine représente un investissement de 110 millions d’euros. Elle comptera 40 salariés directs, et Européenne de biomasse évalue à 310 les emplois indirects dans la filière forêt-bois et en logistique. La société vise une seconde implantation de même nature au bord du Rhin à côté du port de Colmar-Neuf-Brisach (Haut-Rhin).