Eurotunnel et TLF Overseas veulent conduire les entreprises dans leurs opérations douanières post-Brexit
Le groupe Eurotunnel signe un accord de partenariat avec TLF Overseas dans le but d'accompagner les entreprises dans leurs opérations douanières post-Brexit. Un partenariat qui permettra aux Représentants en Douane Enregistrés (RDE) opérant pour le compte de leurs clients-chargeurs de "bénéficier d’un interlocuteur référent sur le terminal d’Eurotunnel à Calais". Ces référents feront l’interface avec le chauffeur du camion, la Douane et les services sanitaires, et les RDE des chargeurs, indiquent les deux signataires.
Les chargeurs, qui auront réalisé leurs déclarations import et export au préalable, bénéficieront d’un service fluide 24 h/24 et les transporteurs verront également leurs chauffeurs aidés et accompagnés pour fournir les éventuels documents requis.
Chaque année, plus de 1,7 million de camions, soit 22 millions de tonnes de fret transitent entre le Royaume-Uni et l'Europe continentale par le tunnel sous la Manche. Un trafic représentant plus d’un quart des échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.
Depuis deux ans, Eurotunnel estime "anticiper l’impact du Brexit sur les flux de marchandises et prend de nouvelles mesures pour maintenir la fluidité des échanges et des passages de ses clients aux frontières de l’Union européenne".
"Au service des importateurs et exportateurs français, TLF Overseas et ses entreprises adhérentes sont mobilisées pour assurer le maximum de fluidité lors du passage via Eurotunnel", déclare Herbert de Saint-Simon, président de TLF Overseas.
Jacques Gounon, PDG du groupe, indique : "Eurotunnel a choisi d’offrir un service sur mesure à ses clients pour faciliter leur traversée et faire du tunnel sous la Manche une frontière intelligente".
Reste à savoir aujourd'hui si la sortie du Royaume-Uni de l'UE s'effectuera le 29 mars, à la date prévue, ou si le divorce sera prononcé à une date ultérieure.