Farnborough : Airbus et Boeing s'affrontent sur les commandes

Airbus et Boeing s'affrontent dans le match des commandes à Farnborough, au Royaume-Uni. Au deuxième jour du salon de l'aéronautique mardi 17 juillet, l'avionneur européen avait annoncé des accords pour 50 milliards de dollars et son concurrent américain pour 45,8 milliards.

Le groupe européen a annoncé des engagements pour 35 A350, 296 A320, 60 A220 et 2 A330. Au deuxième jour : achat de 8 A350-900 par un client non identifié (2,5 md USD) ; protocole avec un client non identifié pour 25 A321neo (3,2 md USD) et 75 A320neo (8,3 md USD) ; accord avec Level pour 2 A330-200 (477 M USD) ; entente avec une nouvelle compagnie américaine, dont le nom n'a pas été révélé, pour 60 A220-300 (5,5 md USD), l'ex-CSeries de Bombardier, qui vient d'entrer dans la flotte d'Airbus après une prise de participation majoritaire du constructeur dans le programme canadien.
Le groupe américain a annoncé les commandes de 48 B777 et 7 B787, ainsi que de 220 B737 Max et 5 B747-8. Au deuxième jour : signature avec Volga-Dnepr Group et CargoLogicHolding pour 29 B777 en version fret (9,8 md USD) et commande de 5 B747-8 version cargo (2 md USD) ; commandes pour 3 B787-9 et 20 B737 Max, avec des "engagements" pour 55 B737 Max avec Air Lease Corporation (9,6 md USD) ; accords pour des contrats portant sur des services avec neuf compagnies aériennes et les forces de défense aérienne américaine et néerlandaise (2,1 md USD).