Fednav commande dix navires au Japon

09/09/2021 Vincent Calabrèse

Le groupe vraquier canadien Fednav a passé une nouvelle commande auprès de constructeurs japonais. Il attend dix nouveaux navires destinés à assurer la desserte des Grands Lacs à compter de 2023.

C'est auprès de Sumisho Marine et Oshima Shipbuilding que Fednav a passé une commande portant sur dix vraquiers. Les émissions de carbone de ces nouvelles constructions seront "inférieures de 33 % à celles des navires qu'ils remplaceront", a indiqué la compagnie. Elle estime à 87 % la réduction d'oxyde d'azote (Nox) et qu'ils pourront avoir recours à des biocarburants.

À Montréal, siège de l'armateur canadien spécialiste du transport du vracs secs sur les Grands Lacs, le PDG de Fednav Paul Pathy s'est félicité de l'arrivée de ces nouveaux navires dits "laquiers" dans la flotte du groupe car" ils renforcent son engagement sur le réseau Saint-Laurent-Grands Lacs".
Selon lui, "ces nouveaux laquiers s'inscrivent dans notre stratégie à long terme visant à investir dans notre avenir et à soutenir notre transition vers un transport maritime plus durable".

Livraison du premier vraquier en 2023

Fednav, qui n'a pas dévoilé le montant du contrat, attend le premier des dix nouveaux navires en 2023. À ce jour, sur les 120 vraquiers dont sa flotte est composée, 60 sont en propriété. La compagnie, implantée en Europe (Anvers et Hambourg), aux États-Unis (Charlotte), et au Brésil (Rio de Janeiro), compte 300 salariés dans le monde dont 195 à Montréal.