Forte croissance du conteneur pour Contargo North France

Contargo North France a enregistré une croissance de près de 50 % du nombre de conteneurs EVP transportés par rapport à 2017. Une tendance due aux performances de ports maritimes.

Quatre ans après sa mise en service, l'Escaut Valenciennes Container Terminal a passé la barre des 100.000 EVP manutentionnés sur l'année, a annoncé Contargo North France. L'entreprise a doublé, en trois ans, le volume de transport combiné fluvial sur le terminal. "Ce sont quotidiennement plus d'une centaine de conteneurs qui sont livrés ou chargés dans un rayon de 200 km autour du terminal, Belgique comprise", a expliqué l'opérateur créé en 2004 par le groupe Rhenus.
Celui-ci estime qu'en 2018, la région Hauts-de-France a enregistré une forte croissance des trafics fluviaux de conteneurs maritimes. Pour l'opérateur, cette tendance repose sur "les bonnes performances des ports maritimes et sur les investissements des acteurs locaux en faveur du report modal" ainsi que sur le dynamisme économique de la région à l'international.

L'agroalimentaire et l'automobile ont dopé les exportations

Un contexte qui a permis à l'entreprise de bénéficier de la croissance des exportations dans les principaux secteurs industriels, en particulier l'agroalimentaire et l'automobile. Mais, pour faire face à cette forte demande, Contargo North France estime aussi avoir su s'adapter en mettant en place "une nouvelle organisation 24 heures sur 24 et 6 jours sur 7". L'extension de la surface de stockage du terminal Escaut Valenciennes Container Terminal avait en effet pour objectif d'apporter "davantage de flexibilité et de fluidité".
"Notre croissance prouve que le transport combiné fluvial de conteneurs représente une vraie alternative à la route quand l'offre est pertinente, quand la qualité de service et les infrastructures suivent", déclare Gilbert Bredel, président de Contargo North France. Ce dernier estime que l'entreprise "contribue au développement du report modal dans l'hinterland des ports européens".