Grèves : le Conseil régional apporte son soutien aux entreprises portuaires marseillaises
Une enveloppe de 3 millions d'euros est débloquée par le Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur pour accompagner les entreprises qui ont subi l'impact du mouvement social national contre le projet de réforme des retraites.
Cette aide exceptionnelle, baptisée "promotion spéciale d'activité" par le président du Conseil régional Renaud Muselier, vient soutenir les efforts fournis par les acteurs de la place portuaire vis-à-vis de leur clientèle pour reconquérir leur confiance et leurs volumes. Elle a pour but de "permettre de compenser le préjudice subi par nos entreprises portuaires", indique-t-il. Les modalités de cette aide exceptionnelle seront définies dans les dix jours à venir.
Le président de l'UMF, Jean-Claude Sarremejeanne, explique : "Nos clients et nos entreprises ont été durement touchés par un conflit social qui n'est ni marseillais ni portuaire mais bien contre une réforme proposée au niveau national".
Hervé Martel, le président du directoire du Grand Port maritime, souligne : "Marseille-Fos est un port fiable pour ses clients et ses partenaires. Nous traversons cet épisode social national en ayant à cœur d'en limiter au maximum les dommages collatéraux et de parier sur l'avenir et le potentiel de croissance du port". Pour le patron de l'établissement, "c'est le cœur des dispositifs que nous mettons en place avec tous les acteurs de la place portuaire et le soutien" du Conseil régional.