Gutmann : du transport d’éoliennes à partir du port de Colmar

Transporteur allemand, Gutmann a choisi le port de Colmar-Neuf-Brisach, au centre de l’Alsace, pour développer sa spécialité de convoyage d’installations éoliennes par voie d’eau et post-acheminement routier.

L’allemand Gutmann, spécialiste du transport exceptionnel, installe sa filiale française au port de Colmar-Neuf-Brisach (Haut-Rhin), pour faire de ce site le tremplin de l’activité principale de celle-ci : le chargement/déchargement d’éoliennes. Le choix d’un emplacement bord à eau, et plus spécifiquement de celui-ci au centre de l’Alsace, s’explique par de multiples facteurs. D’une part, le transport fluvial a le… vent en poupe pour l’éolien. "Les composants augmentent en dimensions – la nacelle pèse aujourd’hui 120 tonnes contre 30 à 50 tonnes encore il y a quelques années, les pales sont passées de 45 à 65 mètres de long et leur prochaine génération atteindra 80 mètres. Ce qui complexifie le transport routier (rajout d’essieux, allongement des camions…) et en accroît le temps de parcours, aboutissant à des délais comparables aux barges", expose Paul Schmitt, directeur de Transports Gutmann France. De plus, ces composants jadis fabriqués en Europe continentale proviennent désormais d’Asie, par la voie maritime, or celle-ci rend naturel leur post-acheminement fluvial.

Entre le "petit" colis et le colis lourd

Quant au port de Colmar, il combine trois avantages, selon l’analyse de Gutmann France : une taille adaptée aux manutentions intermédiaires entre le "petit" colis et le colis lourd, la disponibilité foncière qui permet d’aménager une aire suffisante de stockage et préparation de chargement, enfin la présence sur place depuis quelques mois d’une grue mobile adaptée aux pondéreux du transporteur Scales, partenaire de Gutmann. "Cette localisation nous permet d’acheminer les éoliennes dans un rayon prioritaire de 300 à 400 km dans le quart Nord-Est de la France, où se concentrent de nombreux projets", ajoute Paul Schmitt. La dernière portion de parcours, vers le site final, s’effectue par la route.

"L’aire de stockage de 5.000 m2 sera opérationnelle ce printemps"

L’aire de stockage à Colmar-Neuf-Brisach sera opérationnelle ce printemps sur une surface d’environ 5.000 m2. Le transfert des composantes de la voie d’eau vers cet emplacement mobilisera des véhicules routiers spéciaux, mais sur une distance de quelques centaines de mètres seulement et en restant dans l’enceinte portuaire sans devoir solliciter une autorisation spéciale de transport. Soit un autre avantage de l’infrastructure colmarienne, relève Paul Schmitt.
Active depuis 2011, Gutmann France ne ferme pas la porte à l’hypothèse de développer des prestations de transport d’autres marchandises pondéreuses. Sa maison mère, entreprise familiale, a été fondée en 1963. Basée dans le Pays de Bade immédiatement limitrophe de l’Alsace, elle emploie 60 salariés.