Jacky Perrenot en passe d’absorber Vir

04/05/2021 Pierre Lemerle

Le transporteur routier drômois Jacky Perrenot poursuit son développement. Il a annoncé son entrée en négociation exclusive en vue d'un rapprochement avec la société parisienne Vir spécialisée dans la livraison du dernier kilomètre et dans les produits lourds et encombrants.

"Le rapprochement avec Vir […] nous permet de franchir une étape clé dans le développement de l’activité B to C avec services intégrés initiée depuis trois ans par le groupe", a indiqué Philippe Givone président de Jacky Perrenot. Avec cette opération annoncée le 1er avril, le transporteur basé à Saint-Donat-sur-l’Herbasse souhaite devenir un acteur majeur de la livraison du dernier kilomètre. Engagé, le rapprochement devrait se terminer fin mai. Le groupe précise être en train de finaliser les formalités administratives et juridiques nécessaires. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Née à Paris, la société Vir possède une flotte de 300 véhicules et emploie 885 salariés. En pleine expansion, cette dernière a réalisé un chiffre d’affaire de 105 millions d’euros en 2020 (contre 44 millions en 2016). Couvrant le territoire national, elle a ouverte sa première agence à Bruxelles en 2020 qui lui permet de couvrir la Belgique et le Luxembourg. 

Une politique offensive de développement 

Après l’acquisition des transporteurs Le Calvez et Mendy en 2019, Jacky Perrenot continue sa politique d’expansion offensive menée avec ses actionnaires majoritaires EMZ et Siparex EPT. Avec ce rapprochement, il créé un pôle dédié à son activité B to C qui représentera un chiffre d’affaire de 140 millions d’euros et comptera près de 1.200 salariés en 2021. Il précise également que de "nouvelles opportunités" sont à l'étude. L’entreprise emploie 8.000 salariés et possède une flotte de 5.500 véhicules. Parmi ceux-ci, 500 camions fonctionnant au gaz naturel en 2020.