Jost Logistic : une mécanique bien huilée

Le transporteur routier familial alsacien Jost Logistic élargit ses services tout en conservant son propre atelier de mécanique, dont un salarié vient d’être distingué au sein du réseau Tred Union.

Les Transports Jost Logistic se font un honneur d’entretenir depuis des décennies leur propre atelier de maintenance de leur parc de véhicules. Et ils perpétuent la pratique avec des collaborateurs de qualité.

Kévin Siegler, le mécanicien primé, et Alexandre Humbert, fils du dirigeant de Jost Logistic © Mathieu Noyer
Pour preuve, leur responsable de parc, Kévin Siegler, a reçu cet automne le titre de "meilleur mécanicien de l’année" de Tred Union, à l’issue du challenge national organisé par le groupement national de transporteurs à l’attention de ses 142 adhérents, dont Jost fait partie. Âgé de 26 ans, le lauréat est entré il y a cinq ans dans l’entreprise familiale de transport basée à Hoerdt, au nord de Strasbourg (Bas-Rhin), au sortir de son CAP et de son bac pro de mécanicien poids lourds puis d’une première expérience chez SVI-Volvo. Outre un questionnaire oral de connaissance du réseau Tred Union, l’épreuve, sur le plan technique, consistait à remplacer le plus rapidement possible – et dans les règles de l’art bien sûr – un disque de frein sur un nouveau type d’essieu qui dispense de démontrer l’étrier. "J’ai réussi en 6 minutes 12 secondes", relate Kévin Siegler.
Jost Logistic compte parmi les premiers adhérents de Tred Union il y a dix ans. La PME de 75 salariés y a trouvé de multiples enseignements pour ses fonctions support, commerciales et techniques. L’appartenance lui ouvre à présent des perspectives supplémentaires, dans la mesure où le groupement français se rapproche d’un homologue allemand, LogCoop, désireux de se développer dans l’Hexagone. "Pour nous entreprise alsacienne frontalière mais qui n’exerce pas encore d’activités outre-Rhin, cela représente une formidable opportunité", se réjouit Alexandre Humbert, fils de Francis, codirigeant de l’entreprise avec son cousin Christophe Riehl, tous deux petits-fils du fondateur, Frédéric Jost, en 1924.

Retour de l’affrètement

Déployée au moyen de 55 ensembles, dont désormais la moitié aux normes Euro 6, l’activité représentera un peu plus de 8 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année. Elle se fonde sur le transport de lots partiels ou complets de point à point. Elle s’est élargie progressivement, depuis vingt ans à la distribution de palettes (au sein du réseau Pôle) et à la logistique sur un total de 11.000 m2 incluant préparation de commandes, reconditionnement, location sécurisée de box.

"Jost Logistic compte parmi les premiers adhérents de Tred Union il y a dix ans"

La messagerie a suivi en 2015, au sein du groupement Étoile Développement. "Cet élargissement se poursuit à présent avec l’e-commerce et avec la réactivation, depuis septembre, d’un service affrètement", ajoute Alexandre Humbert. L’homme de 38 ans est, logiquement, appelé à prendre la succession. Dans ce contexte, il indique trouver un autre "plus" à Tred Union, à savoir la participation à son cercle de jeunes dirigeants, "un lieu idéal d’échanges de bonnes pratiques directement en lien avec les préoccupations quotidiennes de chacun de nous", relève-t-il.