L'Australie subventionne les exportations de produits périssables

26/06/2020 Gregory Plesse

Face à la quasi-disparition du trafic aérien international dû à la crise du Covid-19, l'Australie subventionne une quinzaine de compagnies aériennes pour assurer l'exportation en soutes de ses produits issus de l'agriculture et de la pêche, afin de soutenir ses producteurs en crise.
L'International Freight Assistance Mechanism lancé par le gouvernement il y a deux mois a permis de transporter plus de 10.000 tonnes de saumon, homard, viande de bœuf et autres produits agricoles "premium", dont 3.000 pour le seul marché chinois, selon un point d'étape fait début juin par Michael Byrne, le coordinateur en chef du programme.
Début avril, le gouvernement australien avait négocié la mise en place de chargements de fret avec une quinzaine de compagnies aériennes, qu'il s'est engagé à subventionner à hauteur de 50 %, et pour un montant global de 110 millions de dollars australiens. Au total 1.048 vols devant acheminer plus de 23.000 tonnes de denrées périssables à l'international.
Ces vols partent de Sydney, Melbourne, Brisbane et Perth pour desservir les marchés clés des producteurs de fruits de mer, mais aussi de viande de bœuf, que sont la Chine, le Japon, les Émirats Arabes Unis ou encore Singapour. Malgré des sanctions visant l'orge mais aussi quatre des plus grands abattoirs australiens, la Chine semble toujours friande des denrées venues d'Australie.
"Sans fret aérien, notre industrie est dans l'impossibilité de mettre nos produits sur les marchés internationaux", a réagi Matt Rutter, PDG de Geraldton Fishermen, la plus grande coopérative de pêcheurs de homard au monde, basée en Australie Occidentale.