L'entreprise marseillaise SFT Favat Transit dans le giron du groupe Clasquin

Clasquin a pris les rênes du commissionnaire de transport international et commissionnaire en douane marseillais SFT Favat Transit. Une transaction qui permet au groupe lyonnais de renforcer sa présence dans le Sud de la France et de trouver une synergie sur la Méditerranée ainsi que l'Afrique de l'Ouest.

Geneviève Favat et son époux, Jean-Robert, ayant décidé de mettre un terme à leur activité à plus de 84 et 89 ans, les fondateurs de l'entreprise marseillaise de transit éponyme SFT Favat Transit ont cédé cette dernière au cours de l'été dernier au groupe lyonnais Clasquin. La transaction, dont le montant n'a pas été dévoilé, a eu lieu le 5 juillet. Selon Benoît Comte, la direction d'exploitation du commissionnaire de transport rhônalpin Clasquin indique que l'effectif de la société, composé de quatre salariés, ne sera pas affecté par l'intégration. Elle conserve partiellement son identité commerciale sous le nom Favat by Clasquin Group mais sera dirigée par Christophe Vion. Il a ajouté que l'entreprise quittera ses locaux historiques du boulevard de Dunkerque, dans la Cité phocéenne, à la fin de l'année pour emménager début 2019 dans le nouveau bâtiment construit pour le groupe  à Vitrolles, tout comme l'agence marseillaise de Clasquin ainsi que l'agence vitrollaise actuelle de LCI-Clasquin.

"Un ancrage local fort"

Pour le directeur général du commissionnaire de transport international, Hugues Morin, ce sont trois points qui ont attiré le groupe vers cette entreprise : "Son expertise dans la douane et le transit portuaire", le fait qu'elle soit basée à Marseille, "son savoir-faire dans l'agroalimentaire, les engrais, les matières premières, les oléagineux" sur le Maghreb, Israël et l'Afrique de l'Ouest.

L'entreprise marseillaise SFT Favat Transit dans le giron du groupe Clasquin
Selon le dirigeant, cette acquisition permet à l'entreprise de trouver des synergies sur le Nord-Sud vu que Clasquin est à l'origine plutôt tourné sur l'axe Est-Ouest (Asie-Europe) et de "renforcer sa présence dans le Sud de la France".
Hugues Morin souligne également "sa stratégie consistant à mettre en place un ancrage local fort". Un concept auquel il faut ajouter sa volonté de mettre en œuvre partout où il est présent "une politique de proximité vis-à-vis de la clientèle".
Avec le rachat de la PME du transit, Clasquin devrait renforcer ses positions dans le transit maritime tout en continuant à réaliser des expéditions en aérien et poursuivre son développement dans la logistique.