LHTE : vers un trafic de 160.000 EVP en 2018

Avec plus d’une centaine de services ferroviaires et fluviaux par semaine, l’activité du terminal multimodal du Havre a plus que doublé en l’espace de deux ans. Engagé dans une démarche OEA, son gestionnaire LHTE annonce de nouvelles prestations dans les prochains mois.

La montée en puissance du terminal multimodal du Havre se poursuit. De 70.000 en 2016, "son trafic devrait atteindre 160.000 EVP cette année", prévoit Christophe Régnier, directeur de LHTE. Présentée le 7 novembre à l’occasion d’une réunion "Chargeur" organisée par Haropa-Ports de Paris, l’installation confirme sa pertinence. "À l’import, nous constatons une diminution des temps de stationnement sur les terminaux", de plus d’un jour en moyenne. "À l’export, 50 % des conteneurs pleins sont livrés le jour J sur les terminaux maritimes et 45 % en J+1. Au préalable, une vérification des «attendus terminaux» est systématiquement effectuée avant transfert". Pour assurer ces services, six navettes ferroviaires relient de façon quotidienne les terminaux conteneurisés havrais, "soit une capacité annuelle à 70 % de remplissage de l’ordre de 180.000 EVP par an", précise Christophe Régnier.

Plus de 100 services fer-fleuve par semaine

Avec Naviland Cargo, Logi Ports Shuttle, CMA CGM et Novatrans comme actionnaires, LHTE est ouvert du lundi au vendredi de 7 à 21 heures pour les trois modes opérés sur le site : fluvial, ferroviaire et route. Pour la voie d’eau et le fer, il propose également une plage horaire le samedi de 7 à 14 heures et peut travailler la nuit et le week-end sur demande. À ce jour, cinq opérateurs (Naviland Cargo, Greenmodal, Hupac, Novatrans et Ferrovergne) déploient 70 services ferroviaires hebdomadaires sur une quinzaine de destinations dont Ludwigshafen.

"À l’export, 50 % des conteneurs pleins sont livrés le jour J sur les terminaux maritimes"

S’ajoute une desserte fluviale assurée par huit opérateurs en direct ou par affrètement : Logi Ports Shuttle, Greenmodal, Bolloré Logistics, Fluviofeeder, Logiyonne, SNTC/Carline, MSC et UNM/Transport Blanchet. Soit une offre composée de 40 services fluviaux par semaine. Quant au transit par le terminal multimodal, il fournit un stationnement gratuit jusqu’à six jours en sus des quatre à cinq jours possibles sur les terminaux conteneurisés havrais. "Ces franchises de stationnement peuvent être augmentées de huit à vingt jours supplémentaires sur les ports intérieurs desservis", rappelle Christophe Régnier.

Démarche OEA

Déjà installation de stockage temporaire (IST) incluant une aire de visite pour les douanes, LHTE a engagé une démarche de certification OEA en cours d’instruction. Dans les prochains mois, ses services sont appelés à s’étoffer avec en projet la création d’une zone de stockage pour conteneurs pleins ou vides ainsi qu’une prestation de lavage pour conteneurs dont reefers qui disposent déjà de vingt prises dédiées sur le terminal.