La crise hong-kongaise plombe le trafic de Cathay Pacific

Cathay Pacific a vu son trafic passagers s'écrouler en août, subissant les critiques de Pékin sur la participation d'une partie de son personnel au mouvement pro-démocratie.

Cathay Pacific a fait état d'une baisse de 11,3 % de son trafic passager en août sur un an, en particulier des voyageurs en provenance de Chine. "Le mois d'août a été extrêmement difficile, tant pour Cathay Pacific que pour Hong Kong", a reconnu Ronald Lam, directeur de la clientèle et des affaires commerciales.

Sombres perspectives

Il a précisé que la compagnie avait été durement affectée par le recul de l'arrivée des touristes, presque deux fois plus nombreux d'habitude en cette période de vacances d'été, le trafic passager en provenance de Chine continentale et de l'Asie du Nord-Est ayant été "gravement touché".
La compagnie aérienne, qui est basée à Hong Kong, a été clouée au pilori par des médias d'État chinois et par les autorités car certains de ses employés avaient participé à des manifestations ou affiché leur sympathie pour le mouvement pro-démocratie, sans précédent à Hong Kong depuis la rétrocession de ce territoire à la Chine en 1997.
Selon Bloomberg, Cathay a transporté 2,9 millions de passagers le mois dernier, soit la plus forte baisse mensuelle depuis plus d'une décennie. "Nous ne nous attendons pas à ce que septembre soit moins difficile", a ajouté Ronald Lam.