La moitié des aéroports ADP sont certifiés Covid-19 par l'ACI

20/11/2020 AFP

L'Airport Council International a attribué une certification sanitaire à 14 aéroports du réseau ADP, dont Paris-Charles de Gaulle et Orly, après avoir évalué les mesures mises en place pour faire face à la pandémie.

"La moitié des aéroports de notre réseau est déjà certifiée au plan sanitaire, ce qui atteste de la pertinence et de l'efficacité des mesures déployées dans nos terminaux. Il s'agit d'une condition indispensable pour redonner confiance et retrouver l'envie de voyager", se félicite Augustin de Romanet, le PDG d'ADP le 19 novembre alors que le transport aérien subit de plein fouet la crise sanitaire et économique.

Outre les deux plateformes parisiennes, les efforts d'ADP ont également été reconnus dans 12 autres aéroports internationaux : Antananarivo (Madagascar), Ankara et Gazipacça (Turquie), Conakry (Guinée), Médine (Arabie Saoudite), Port Louis (Maurice), Enfidha et Monastir (Tunisie), Delhi et Hyderabad (Inde), Skopje (Macédoine du Nord) et Zagreb (Croatie). Huit autres, parmi lesquels Santiago du Chili, Antalya ou Amman, sont également en attente d'une certification.

Les mesures sanitaires passées au crible

A ce jour, précise ADP, 271 aéroports dans le monde ont manifesté un intérêt pour le programme de l'ACI (association qui regroupe la plupart des aéroports du monde), et 36 d'entre eux ont déjà obtenu la certification. L'audit menant à la certification passe au crible l'ensemble des mesures sanitaires déployées telles que désinfection, distanciation physique, protection des personnels, équipements pour les passagers (caméras thermiques, centres de dépistage anti-Covid, etc.)... Il s'applique également à l'ensemble des zones de l'aéroport : terminaux, enregistrement, sûreté, passage à la frontière, salles d'embarquement, salons, commerces et restauration, ascenseurs, livraison bagages et zone d'arrivées.

En octobre, le trafic total d'ADP, qui gère directement ou indirectement plus d'une vingtaine d'aéroports dans le monde, était en baisse de 56,8 % par rapport au mois d’octobre 2019, avec 9,1 millions de passagers accueillis (- 61,3 % depuis le début de l'année).