La rénovation des écluses de Méricourt est engagée

20/07/2020 Érick Demangeon

La modernisation des deux écluses séquaniennes de Méricourt dans les Yvelines a débuté le 6 juillet, sous maîtrise d’ouvrage de Voies navigables de France (VNF). Situé à 60 km en aval de Paris, ce chantier d’envergure durera quatre années et est confié à trois entreprises : Bouygues, BRL Ingénierie et Strates Ouvrages d’Art. Il représente un investissement de 92 millions d’euros financé par VNF, la région Île-de-France et l’UE, via le Mécanisme d’interconnexion en Europe (MIE).
Les travaux consistent à fiabiliser les deux ouvrages construits dans les années 60 et à adapter leurs dimensions pour accueillir davantage de convois fluviaux de 180 mètres de long "afin d’accroitre la compétitivité du transport fluvial", explique le gestionnaire du réseau. Celui-ci assure que ce chantier sera mené à bien sans interrompre la navigation sur la Seine.

Enjeu stratégique

Cette rénovation constitue un enjeu stratégique puisque les deux écluses de Méricourt – dont l'une mesure 185 mètres de long et l’autre 160 mètres – accueillent plus de 250 bateaux par semaine sur un axe fluvial Paris-Rouen-Le Havre qui a traité plus de 16 millions de tonnes en 2019, soit près d'un tiers du trafic fluvial national.
Selon VNF, ce tonnage équivaut à plus de 2.000 poids lourds par jour évités sur les routes, ou "une file quotidienne ininterrompue de 36 kilomètres".