La start-up Ovrsea s'offre une levée de fonds

La levée de fonds de 1,9 million d'euros que s'est offerte le commissionnaire de transport digital Ovrsea va lui permettre d'asseoir sa place auprès de ses confrères à l'international.

Le commissionnaire de transport digital Ovrsea annonce avoir bouclé une levée de fonds de 1,9 million d’euros auprès du fonds Ambition Amorçage Angels (F3A), géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir Kima Ventures, et d’un pool d’investisseurs privés. Une opération qui lui permet d'imposer son modèle numérique sur le marché des commissionnaires de transport à l'international.

"L'alternative digitale de référence"

Selon la start-up, cette première levée de fonds est un outil d’accélération de son développement commercial car il prévoit de doubler ses effectifs sur l’année 2019. Son objectif est de s’imposer comme "l’alternative digitale de référence sur le marché des commissionnaires de transport international".
"Process chronophages, complexes, répétitifs et sans valeur ajoutée, problèmes de transparence sur les prix… Toutes les entreprises qui importent ou exportent des marchandises à l’international sont aujourd’hui confrontées à de nombreuses difficultés opérationnelles et parviennent difficilement à piloter leur budget transport", ont constaté Arthur Barillas, Brieuc André, Mathieu Mattei, Georges Semaan et Antoine Sauvage, en donnant le jour à Ovrsea en 2017.

"Le temps consacré à la gestion du transport divisé par 2"

L'ambition des cinq fondateurs était de "digitaliser en profondeur le métier de commissionnaire de transport pour éliminer tous les points de friction rencontrés par les entreprises et leur apporter un service en rupture avec le marché".
Après un an de développement, l'entreprise a lancé début 2018 une interface web dotée de technologies qui automatisent l’ensemble des tâches administratives et permettent aux entreprises de réduire par deux le temps consacré à la gestion du transport de marchandises.
Moins d’un an après son lancement, la start-up a ainsi séduit plus de 50 clients dans une dizaine de pays. Fort des partenariats établis avec les transporteurs de plus de 60 pays du monde, Ovrsea a déjà géré le transport de plus de 100 millions d'euros de marchandises à l’international. Au cours de l’année écoulée, la start-up a enregistré une croissance mensuelle de son activité de 35 %.
Les fonds levés par l'entreprise seront essentiellement consacrés au recrutement et au renforcement des équipes commerciales, assure le transitaire digital. La société, qui compte déjà 15 personnes, lance dès aujourd’hui un plan de recrutement visant à doubler de taille.