Le Havre : GMP exploitera le futur terminal à conteneurs de Port 2000

Fin du suspense. Suite à l’appel d'offres lancé en avril 2018, le choix de l’un des deux candidats à l’exploitation des deux derniers postes à quai de Port 2000, dits "postes 11 et 12", était attendu en juin, et a été finalement annoncé lors du Conseil de surveillance du Grand Port maritime du Havre (GPMH) réuni le 31 octobre : c’est l’offre finale de la Générale de manutention portuaire qui l’a emporté.

GMP réalisera et exploitera le futur terminal à conteneurs d'une superficie de 42 hectares, qui s’appuiera sur un quai maritime d'une longueur de 700 mètres. Le contrat de concession de services porte sur un accord de trente-quatre ans, dont quatre ans d'études, de conception et de réalisation par le concessionnaire, pour une durée d’exploitation du terminal de trente ans.

Les travaux devraient démarrer début 2020

Le Conseil de surveillance a également validé l’opération d’investissement par le GPMH pour des travaux estimés à hauteur de 154,2 millions d’euros, dont 41,42 millions d’euros seront cofinancés au titre du contrat de plan État-Région de l’axe Seine, soit 24,32 millions par l’État et 17,1 millions par la région Normandie. Les travaux qui devraient démarrer début 2020 et durer deux ans comprendront la réalisation du mur de quai et les dragages associés, ainsi que les travaux de terrassement préalables à l’aménagement des terre-pleins, enfin les dessertes terrestres routières et ferroviaires. L’exploitation du nouveau terminal devrait commencer début 2024, prévue au départ avec quatre portiques, pouvant aller jusqu'à six. Pour CMA CGM, ce projet de nouveau terminal représente à terme "une capacité opérationnelle supplémentaire d’un million de conteneurs EVP par an".

"Un futur terminal à conteneurs d'une superficie de 42 hectares"

L'aménagement de ces 700 mètres de quai parachèvent les différentes phases qui se sont succédé depuis l'inauguration en 2006 de Port 2000, qui comptait jusqu'à aujourd'hui dix postes à quai. Les postes 11 et 12 se situent à l'extrémité Ouest de Port 2000. À l’extrémité Est, GMP exploite déjà, cette fois-ci dans le cadre d'une convention d'exploitation de terminaux (CET), quatre postes à quai, sur le Terminal de France équipé de dix portiques. Quatre portiques supplémentaires y sont attendus en 2020. Outre Port 2000, la filiale portuaire détenue à parité par DP World (filiale du groupe étatique Dubaï World) et de Terminal Link (filiale du groupe marseillais CMA CGM) exploite également deux autres terminaux dans les bassins historiques du Havre, sur les quais de l’Europe et des Amériques, dits les Terminaux Nord, et emploie aujourd’hui 1.200 personnes au Havre. GMP traite au total 1,5 million d'EVP pour un chiffre d'affaires 2018 de 174 millions d'euros.