Le Havre aux petits soins pour ses croisiéristes

La communauté urbaine du Havre Seine Métropole et le port poursuivent leurs investissements dans le Terminal croisière. Avec une ambition : pouvoir accueillir un million de croisiéristes en 2025.

La première escale "tête de ligne" de la saison 2019 a été assurée par le "MSC Preziosa" le 21 avril : 927 passagers ont débarqué et 1.112 ont embarqué pour une croisière en mer du Nord : "Ce fut la plus grosse opération jamais réalisée au Havre en dehors du "MSC Meraviglia", en 2017", note l’Office de tourisme communautaire Le Havre-Étretat-Normandie. C’est dire si une bonne gestion des flux de passagers est capitale, "de plus en plus importants compte tenu de la taille croissante des paquebots".
La communauté urbaine (CU) du Havre Seine Métropole poursuit donc ses investissements dans son Terminal croisière, Pointe de Floride, afin d’améliorer les conditions d’accueil des passagers, notamment en têtes de ligne. Objectif : "Gérer de manière confortable et fluide les formalités d’embarquement et de débarquement". En 2017, l’un des deux terminaux avait subi un premier coup de neuf, pour la rénovation de la zone de transfert des bagages, des comptoirs d’embarquement, de la billetterie des navettes. En 2019, de nouveaux aménagements sont réalisés, à hauteur de quelque 320.000 euros : le terminal agrandi à 2.400 m² accueille de nouveaux scanners et espaces dédiés à la Police aux frontières et aux Douanes.

"À l’étude, la construction d’un troisième terminal pour 2023"

"L’accueil des bateaux de croisière est devenu un enjeu majeur dans le dynamisme économique de la région", assure la CU. Un projet ambitieux a été lancé : "Le Havre Normandy Cruise Vision 2025". Il s’agit, avec le soutien de la région Normandie et du port, de réaménager la Pointe de Floride, pour l’adapter à la croissance de ce marché. À l’étude, la construction d’un troisième terminal. Elle pourrait commencer à l’automne 2021, en vue d’une livraison pour la saison des croisières 2023.
De son côté, Haropa-port du Havre a lancé en février des travaux d’aménagement et de sécurisation d’un itinéraire piétonnier vers le centre-ville. Coût des travaux : 600.000 euros. En 2017, un chantier de 10,5 millions d’euros avait été lancé, consistant à rénover les deux quais du Terminal croisière.

Une progression de 12,4 % en 2018

Car tous les acteurs misent sur la croissance de ce secteur. L’année 2018 a connu une progression de 12,4 % du nombre d’escales : 145 en 2018 contre 129 en 2017. En 2000, Le Havre avait accueilli 43 bateaux et 39.000 passagers. Le nombre de passagers a également augmenté en 2018, à hauteur de 5,42 % à 418.524 croisiéristes en 2018, contre 397.000 en 2017. En 2019, 135 escales sont prévues, pour 350.439 passagers et 122.190 membres d’équipage, une baisse due à la diminution du nombre d’escales de MSC. Et 140 escales sont déjà programmées pour 2020.