Le groupe MSC passe commande en Chine pour GNV et Moby Lines

MSC a signé à Pékin une lettre d'intention avec le chinois GSI sur la construction de quatre navires de type ro-pax pour sa filiale GNV et les autres pour Moby Lines, contrôlé par la famille Onorato.

Les quatre navires commandés en Chine par le groupe MSC à GSI (Guangzhou Shipyard International Company Limited) sont destinés à la compagnie Grandi Navi Veloci (GNV) du groupe MSC et deux autres à la famille italienne Onorato (qui contrôle Moby Lines). Ce seront des unités de dernière génération et à faible impact environnemental.
Avec 229,5 mètres de long et une capacité de 3.765 mètres linéaires, 536 cabines et la possibilité d’accueillir jusqu’à 2.500 passagers, les nouvelles unités pourront naviguer jusqu'à 25 nœuds.

Deux navires livrables en 2020

La livraison des deux navires destinés à GNV est prévue pour novembre 2020. En conformité avec les normes européennes et internationales, ils sont conçus pour réduire l’impact environnemental, indique l'armateur. Il ajoute que, dès les infrastructures le permettront, ils pourront être propulsés au GNL.
Le contrat prévoit également la possibilité d’envisager la construction de quatre autres navires de type ro-pax de dernière génération, dont deux destinés à GNV et les deux autres à la famille Onorato.
Selon Matteo Catani, administrateur délégué de GNV, "cet important investissement représente l’un des éléments de la stratégie de croissance que la compagnie a défini avec le groupe MSC et s’inscrit dans l’élan d’innovation qui (…) a conduit (l'armateur) à définir de nouveaux critères de référence pour le marché des ferries".
La forte croissance des volumes et du chiffre d’affaires enregistrée au cours de ces dernières
années permet d’envisager un nouvel élargissement du réseau des liaisons proposées par l'armateur, confie-t-on à Gênes.
Fondé en 1992 et devenue filiale du groupe MSC, GNV exploite une flotte de 14 navires. Il assure 12 liaisons internationales et opère 7 lignes nationales italiennes, à destination et au départ de la Sardaigne, de la Sicile, de l’Espagne, de la France, de l’Albanie, de la Tunisie, du Maroc et de Malte. Il est membre du réseau "Autoroutes de la Mer".

© MSC