Lent redémarrage au plan national pour le TRM

07/10/2020 Érick Demangeon

Le transport routier de marchandises pour compte d’autrui a été très impacté par la crise sanitaire et le confinement au deuxième trimestre 2020. Il se redresse difficilement.

Le transport routier de marchandises sous pavillon français a progressé de 3,6 % en tonnes-kilomètres en 2019 selon les statistiques du ministère des Transports. Cette croissance a été portée par le compte d’autrui (+ 5 %) et les trajets domestiques (+ 3,9 %). Dès la fin de l’année 2019, un fléchissement des trafics routiers a été constaté avec une baisse de 1,4 % entre le troisième et quatrième trimestre marqué par un repli de 3,2 % du compte d’autrui.
Au premier semestre 2020, la crise sanitaire et les effets du confinement ont accentué ce recul. S'appuyant sur plusieurs sources, le Comité national routier fait état de baisses mensuelles sur le chiffre d’affaires des entreprises du transport routier pour compte d’autrui de plus de 40 % au deuxième trimestre. "Depuis la fin du confinement, la reprise d’activité est restée partielle" déplore le CNR. Comparés à juin et juillet 2019, le chiffre d’affaires des entreprises de transport routier pour compte d’autrui serait toujours en diminution : de l’ordre de 15 % en juin et de 5 % en juillet.
 
Le CNR lance un nouveau site

Le CNR vient de lancer un site internet afin de diffuser ses informations. L’accès à ses bases de données avec leur historique et ses publications mensuelles sur les perspectives économiques et les coûts du secteur demeure gratuit. Tout comme l’accès à son nouvel espace "Europe" qui présente entre autres, la décomposition du prix du gazole pour chaque pays européen.
Cependant, le lancement de ce site s’accompagne de prestations payantes. Celles-ci mettent à disposition des outils de calcul, de simulation ou de comparaison sous la forme de tableaux ou de graphiques. Les abonnés à ces services payants peuvent également demander à recevoir une alerte lors de la sortie de nouveaux indicateurs ou informations. Ils disposent d’API pour les intégrer directement à leur système d’information (TMS, logiciel de facturation…). Cependant, "Le CNR reste un organisme à but non lucratif. Le produit de ces services payants servira à l’entretien du site web actuel et à préparer le prochain" précise son président Yves Fargues. Jusqu’au 31 octobre, l’accès à ces prestations est gratuit.

Extension au transport routier de voyageurs

Le Comité vient de publier deux études sur son site à propos du transport routier de marchandises aux Pays-Bas et du classement des pavillons européens routiers en 2018. Dans ce dernier, on apprend que le pavillon allemand est redevenu le leader en termes de tonnes-kilomètres transportées, devançant la Pologne.
En 2021, le CNR annonce la publication de nouvelles données sur les véhicules alimentés au gaz naturel et l’extension de son champ d’études au transport routier de voyageurs.