Les ventes de porte-conteneurs repartent à la hausse

12/11/2020 Vincent Calabrèse

Le nombre de porte-conteneurs vendus a connu un rebondissement dans le monde depuis le début du troisième trimestre. Après avoir connu une forte baisse au second trimestre, elles sont reparties à la hausse dès le mois de juin.

Avec une moyenne de 22 navires par mois,  les ventes de porte-conteneurs ont retrouvé au troisième trimestre le niveau d'avant la crise sanitaire. Elles représentent une capacité totale de 275 millions d'EVP au cours de la période, selon Alphaliner, comparant ce chiffre aux 234 millions d'EVP enregistrés au cours du premier trimestre.
Au second trimestre de l'année, c'est-à-dire la période la plus marquée par la crise sanitaire mondiale, le nombre mensuel de transactions s'était élevé à 18 navires cellularisés, soit un total de 27.500 EVP. Un niveau qui constitue, en termes de capacité, le plus bas volume vendu depuis le dernier trimestre de 2008, année de la crise des "subprimes", souligne le consultant.
Selon sa dernière étude, la fin du mois de juin a constitué un virage entre les deux périodes puisque la courbe du nombre de ventes de navires a commencé à remonter à partir de ce moment.
La majorité de ceux qui ont été vendus au cours de l'année, appartiennent à la catégorie des porte-conteneurs de faible tonnage puisque la moitié d'entre eux étaient inférieurs à 2.000 EVP. Toutefois, le consultant parisien constate que 28 navires de plus de 7.500 EVP ont également fait partie des ventes au cours de la période sous revue.  

Des prix plus élevés au troisième trimestre

Les prix continuent d'augmenter par rapport à ceux du second trimestre, constate Alphaliner. À titre d'exemple, l'"APL England", un porte-conteneurs de 5.514 EVP, a été cédé récemment par le groupe CMA CGM à l'armateur grec Technomar pour la somme de 11,5 millions de dollars alors qu'il n'aurait trouvé preneur avant juin qu'au prix de la ferraille.
Avant le mois de juin, le "Cape Nati" (un des rares navires vendus en mai) a été acquis par des investisseurs allemands pour le montant de 5,2 M USD.

Pour l'année en cours, Alphaliner précise que les ventes dans les catégories allant de 2.000 à 2.999 EVP et de 5.300 à 7.500 EVP devrait être ^lus nombreuses qu'en 2019, alors que celles pour les unités situées entre 4.000 et 5.299 EVP étaient plus fréquentes l'an dernier.
Autre particularité de l'évolution du marché, l'âge moyen des porte-conteneurs à la vente a augmenté. Celui-ci, selon l'étude du consultant, est passé en un an de 11,5 ans à 13,1 ans. Dans son étude, il semble optimiste pour l'année en cours. Selon lui, malgré la forte baisse survenue au second trimestre, le niveau des ventes pour 2020 devrait dépasser celui enregistré en 2019 , année durant laquelle le nombre de transactions au cours des dix premiers mois s'était élevé à 150, pour une capacité globale de 520.000 EVP.