Logistique urbaine : Marfret et FM Logistic retenus par la région Île-de-France

05/08/2020 Érick Demangeon

Lancé en janvier 2020, l’appel à manifestation d’intérêt logistique "Accompagnement des territoires" de la région Île-de-France a rendu son verdict le 1er juillet. Sur les 43 dossiers déposés, 22 projets ont été retenus, dont ceux portés par Marfret et FM Logistic.

Avec son AMI "Accompagnement des territoires", la région Île-de-France a souhaité stimuler la concertation entre acteurs privés et publics pour concevoir des projets de logistique urbaine à faible impact environnemental. Au final, 22 dossiers ont été retenus donnant lieu à 41 subventions pour un montant total de 7,7 millions d’euros. Parmi ces lauréats, 25 % traitent du dernier kilomètre, 18 % interviennent dans la logistique urbaine fluviale, 15 % se concentrent sur la gestion des flux, 10 % sur l’analyse des données, 10 % sur l’intégration de la logistique dans l’aménagement urbain et 5 % couvrent la "cyclo-logistique" ainsi que les circuits courts.

Projets fluviaux

Le groupe Marfret figure parmi les dossiers fluviaux lauréats. Baptisé "Green Deliriver", son projet sera abondé à hauteur de 40.000 euros. Il prévoit la conception d’un pousseur hybride bio GNC/électrique couplé à une barge connectée. Destinée aux matériaux de construction sur le canal Saint-Denis, la barge de stockage déporté Fludis a été sélectionnée également.
Ce projet porté par la société AMME recevra une aide de 112.500 euros. Trois autres dossiers fluviaux lauréats font intervenir Speed Distribution Logistique, Coursier Privé et Box2home. Ils visent à mettre en œuvre des organisations multimodales fleuve/route avec de nouveaux concepts de caisses mobiles connectées parfois et bénéficient d’aides de 230.000 à 550.000 euros.

Gestion du foncier

Un des enjeux de la logistique urbaine est de disposer de foncier au cœur des villes. Face à ce défi, six solutions ont été sélectionnées dont celle portée par FM Logistic avec le concours de Novaxia. Soutenue par une aide de 500.000 euros, elle vise à créer des plateformes modulaires temporaires dans des bâtiments urbains vacants. Sous l’acronyme Plume, la première installation sera mise en service au premier semestre 2021. De son côté, Sogaris a décroché la même somme pour l’aménagement d’un hub logistique dans un ancien parking souterrain parisien.
Parmi les autres lauréats, le projet Evolue porté par l’Aslog, l’Institut du Commerce et Club Demeter bénéficiera d’une aide de 550.000 euros. Il vise à collecter et à analyser des données de transporteurs et de chargeurs pour promouvoir des schémas logistiques mutualisés et optimisés.