Lyon-Saint-Exupéry : la croissance au rendez-vous en 2018

Le trafic de marchandises sur l'aéroport lyonnais est en hausse. En attendant le pic des fêtes de fin d'année dans le secteur de l'express, c'est le fret traditionnel qui imprime la dynamique.

Au cours des neuf premiers mois, l'activité fret de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry a progressé de 2,3 % pour atteindre 41.685 tonnes de marchandises avionnées hors poste.
Le quatrième aéroport de fret de province en 2017, en comptant Bâle-Mulhouse, est cette année encore au coude à coude avec Marseille (3e l'an dernier), qui affiche 41.300 tonnes à fin septembre. Cargoport, le hub fret de la plateforme lyonnaise, avait atteint 58.380 tonnes en 2017 (- 1,7 %).
L'express, qui constitue le gros du trafic de fret à Lyon (74 % du volume total), a marqué le pas. Avant le dernier trimestre de l'année, qui devrait encore bénéficier de la croissance continue du e-commerce, il est en recul de 1,3 %, à 30.853 tonnes. C'est donc du fret traditionnel que provient la progression globale du trafic à Saint-Exupéry. Celui-ci est en hausse de 14,2 % sur les neuf premiers mois de l'année, pour 10.831 tonnes.
Les marchandises chargées dans les soutes d'avions passagers ont connu une hausse de 9,2 % (8.819 tonnes). Aéroports de Lyon justifie cette évolution entre autres par l’augmentation de la taille des avions et par la forte croissance du fret transporté par Emirates.
De son côté, le volume convoyé par des avions cargo a bondi de 43 %, atteignant 2.012 tonnes.

Air Algérie augmente ses capacités

Ce secteur a vu arriver une nouveauté cette année. Air Algérie Cargo aligne depuis octobre un troisième avion "freighter" sur Lyon. Ce B737-800 BCF est un appareil converti par Boeing qui dessert aussi l'aéroport de Marseille depuis son entrée en service.
Il a permis à la compagnie d'augmenter son volume offert grâce à une capacité d'emport de 24 tonnes sur un rayon d'action de 3.690 km. Sa configuration permet douze positions de palettes (11 palettes standard et une AKE) et représente un volume de chargement de 140 m3 sur le pont principal et 40 m3 en soute. Le chargement se fait par une porte latérale.
Avec cet appareil et les deux autres, un Lockheed Hercules et un B737-700 Quick Change, la compagnie algérienne offre trois rotations par semaine entre la capitale des Gaules, Alger et Oran, les mardis, jeudis et dimanches, les chargeurs bénéficiant des connexions avec le réseau domestique et international d'Air Algérie.
Concernant l'activité passagers, Lyon-Saint Exupéry a enregistré 8,4 millions de voyageurs de janvier à septembre, soit une hausse de 6,9 % après une année record à 10,28 millions de passagers.