"Maersk Étienne" : escale à Pozzallo pour les migrants

14/09/2020 AFP

Les migrants bloqués en mer depuis près de quarante jours jours à bord du pétrolier danois "Maersk Étienne" ont obtenu l'autorisation le 12 septembre de débarquer dans le port sicilien de Pozzallo, au lendemain de leur transfert sur le navire d'une ONG italienne.
Les autorités italiennes "ont assigné Pozzallo comme port de débarquement pour motifs sanitaires pour les 25 personnes encore à bord du "Mare Jonio". Après quarante jours le cauchemar des naufragés du "Maersk Étienne" prend fin", a écrit l'ONG italienne Mediterranea dont le navire avait recueilli la veille les 27 migrants.
Dans la nuit du 11 au 12 septembre, deux d'entre eux avait déjà été transférés par les autorités italiennes sur la terre ferme.
L'odyssée kafkaïenne a commencé le 4 août, lorsque le pétrolier-chimiquier a procédé au sauvetage à la demande des autorités de Malte. Mais aucun gouvernement n'avait alors accepté de l'accueillir, et le navire danois est resté bloqué en mer dans les eaux maltaises.
La situation dramatique à bord a culminé dimanche, lorsque trois passagers ont sauté par  dessus bord, avant d'être à nouveau secourus par l'équipage.
"Enfin!", s'est exclamée sur Twitter l'association des armateurs danois Danske Rederier, qui dénonçait l'absence de solution politique, alors que le navire avait joué son rôle en se déroutant pour porter secours à l'embarcation en détresse des migrants.