Nantes : Flexiloire diversifie ses trafics

Conçu dès sa création début 2018 pour répondre à des besoins de transport diversifiés, le service fluvial Flexiloire confirme sa polyvalence avec de nouveaux trafics dans le BTP et l’économie circulaire. Ses activités jusqu'ici ponctuelles pourraient devenir pérennes.

Le mois de septembre a permis d’affirmer l’approche polyvalente du service fluvial Flexiloire opéré par la Compagnie ligérienne de transport (CLT).
Fruit d’une collaboration entre Nantes Métropole, l’entreprise BTP Charier, le Grand Port maritime de Nantes-Saint-Nazaire (GPMNSN) et sa communauté portuaire, CLT est ainsi intervenue pour le transport et l’évacuation de déblais issus du chantier de déconstruction du Bas-Chantenay.
Les matériaux préalablement concassés ont été chargés sur sa barge "Pacifique" adaptée au transport de vracs solides sur le quai Saint-Louis avant de rejoindre le site de Cheviré. Là, les déblais ont été pris en charge par Nantes Port Terminal, filiale du GPMNSN, et la société Nantes Manutention. Ils seront réemployés in situ pour la préparation de terrains en vue de futures implantations.

Nouveaux débouchés

À raison de trois voyages fluviaux totalisant un flux de 6.000 tonnes, cette activité ponctuelle a permis de supprimer l’équivalent de 240 camions sur les routes.
L'opération illustre l’un des engagements du schéma logistique de Nantes Métropole en faveur du transport fluvial. Dès que cela est possible, la collectivité incite à utiliser le mode pour ses chantiers à l’instar de celui confié à la société Charier. Cette approche est susceptible d’ouvrir de nouveaux débouchés à Flexiloire qui opère actuellement une ligne entre Cheviré et Montoir-de-Bretagne avec la barge "Jules Verne" pour le transfert de colis volumineux.