Naufrage du "Bourbon Rhode" : le bilan s'alourdit encore
Le bilan provisoire du naufrage du remorqueur "Bourbon Rhode" qui coulé dans l'Atlantique a été porté mardi matin à quatre morts et sept disparus.
Le navire battant pavillon luxembourgeois et comptant 14 membres d'équipage, a coulé samedi en raison d'une voie d'eau alors qu'il se trouvait à proximité de l'ouragan Lorenzo, à 1.200 milles nautiques (2.222 km) de la Martinique. Il avait envoyé un appel de détresse jeudi matin, a précisé le préfet de Martinique, qui coordonne les recherches avec le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Antilles-Guyane.
La préfecture n'a pas précisé la nationalité des marins décédés. L'équipage était majoritairement ukrainien. Il comptait aussi un Croate (le commandant), un Russe, un sud-Africain et un Philippin, selon le préfet. Les trois marins rescapés sont légèrement blessés mais leurs jours ne sont pas en danger.
Lorsque le navire a coulé, il était à 60 milles nautique de l'œil du cyclone Lorenzo, qui était alors en catégorie 3, avec des vagues de plus de 10 mètres. Les rescapés "ont pu embarquer sur un radeau de sauvetage", mais "sont incapables de nous dire si leurs camarades ont pu en faire autant". Le groupe Bourbon a par ailleurs affrété un navire spécialement pour cette recherche. "Il arrivera demain sur le dispositif et va rester plusieurs jours" sur zone, a poursuivi le préfet.
La zone de recherche, qui s'étend sur une surface de 130 milles nautiques par 130 Milles (soit 230 x 230 km) est au milieu de l'Atlantique.