Neptune Lines, un gros contrat représentant 350 escales par an pour Marmedsa France

L'armateur grec Neptune Lines a choisi Marmedsa pour représenter ses intérêts dans l'Hexagone. Un contrat ayant pris effet début septembre et qui représente pour l'agent maritime du groupe espagnol Noatum une manne avec ses 350 escales par an dans les ports français.

L'agent maritime indépendant Marmedsa France a démarré le mois de septembre en fanfare. L'armateur grec Neptune Lines a décidé au cours de l'été de changer d'agent maritime dans les ports de l'Hexagone. L'opération s'est faite au profit de Marmedsa France, la filiale du groupe espagnol Noatum. Depuis son siège social basé à Marseille, son directeur, Omur Kuyucuoglu, évalue actuellement à 350 le nombre d'escales annuelles dans les ports français, dont trois navires par semaine à Marseille-Fos, deux escales à Sète, où l'agence vient d'ouvrir une agence, et deux au Havre.

Quatre services

Un nombre d'escales assuré par l'armateur hellénique avec quatre services opérés par des navires rouliers de type voituriers. Selon le directeur de Marmedsa France, avec ses PCTC (pure car & trucks carriers), il propose une ligne reliant la mer Noire à l'Atlantique, une autre baptisée Tanger-Méditerranée orientale, un service Turquie-Méditerranée occidentale et enfin une ligne short-sea opérant sur l'Atlantique, l'Europe du Nord et le Royaume-Uni.
"Des services qui ont été renforcés avec le contrat signé par Neptune Lines avec l'usine Renault de Tanger au cours de l'été", confie Omur Kuyucuoglu soulignant que ces navires touchant les ports de l'Hexagone importent pour l'essentiel des voitures neuves. "Nous avons également la possibilité de faire de l'export pour tout type de ro-ro. Nous pouvons exporter des remorques", ajoute-t-il.

"Stratégie de diversification du groupe"

En matière de manutention, les navires de la compagnie sont opérés par la Socoma dans les bassins Est de Marseille, par Nicolas Frères à Fos, la société SMR au Havre et le manutentionnaire SPS à Sète. Un port où l'agent maritime a dû ouvrir une agence.
Pour Omur Kuyucuoglu, le contrat avec Neptune Lines s'inscrit dans le cadre d'une stratégie de diversification du groupe Noatum pour la France.
Marmedsa représente également les intérêts du britannique Borchard Lines et du néerlandais NileDutch.

Ouverture d'une agence à Sète

Le directeur de Marmedsa France indique que Borchard propose Bosphorus, une ligne décadaire desservant la Turquie à la Méditerranée occidentale, un service hebdomadaire Wesmed (desservant le Sud de la Turquie et d'autres pays de la Méditerranée orientale) et un autre desservant Casablanca. L'armateur britannique représente une centaine d'escales par an.
L'agence maritime commercialise dans le Sud les services de NileDutch assurant des liaisons vers l'Afrique de l'Ouest via Algésiras. "Fos est relié à Algésiras par des services feeders", précise le directeur de Marmedsa. Enfin, la filiale du groupe Noatum représente au Havre Höegh Autoliners.
En marge de la ligne régulière, l'agent maritime est également présent dans le tramping. "Une activité ayant débuté en 2015 qui est en pleine progression", souligne Omur Kuyucuoglu.
Marmedsa France emploie 38 salariés, dont 26 à Marseille, le siège social, 7 à l'agence du Havre, 4 à Bordeaux-La Pallice et 1 à Sète.