Nouveau kidnapping dans le golfe de Guinée

07/07/2020 AFP

Cinq marins ont été enlevés par des hommes armés lors d'une attaque contre un navire marchand dans les eaux nigérianes. L'abordage a eu lieu à 153 milles nautiques au sud-ouest de Cotonou (Bénin). "Le 2 juillet, un cargo naviguant sous pavillon de Singapour a été attaqué par des pirates au large du Nigeria et cinq marins chinois ont été kidnappés", a déclaré le gouvernement de Pékin.
Les marins étaient à bord du "Kota Budi", un navire conventionnel avec des capacités conteneurisées, affrété par l'armateur singapourien Pacific International Lines (PIL). Depuis le lundi 6 juillet et encore le 7 à midi, le navire, qui mesure 179 mètres de long sur 27 de large, pour un franc bord de 4,30 mètres, se trouvait le 7 juillet au mouillage dans le port ghanéen de Tema.

Deux enlèvements le même jour

Pour la société de surveillance des mers Dryad Global, ce sont vraisemblablement des pirates nigérians qui ont attaqué. Le même jour, d'autres avaient également pris d’assaut un pétrolier off-shore au large du Nigeria (sud-est), et enlevé neuf employés nigérians.
Dryad Global a recensé 78 kidnappings contre rançon dans le golfe de Guinée depuis le début de l'année, un chiffre en très forte augmentation par rapport à l'année dernière.
Le golfe de Guinée, qui s'étend du Liberia au Gabon, est devenu la zone maritime la plus dangereuse au monde devant le golfe d'Aden, entre la péninsule arabique et la corne de l'Afrique. Ni les autorités nigérianes ni la marine nigériane n'ont fait de commentaire après ce nouvel incident.