Nouveau record de capacité pour un porte-conteneurs

Le "HMM Algeciras", qui vient d'être mis en service par l'armateur coréen Hyundai Merchant Marine, est devenu le plus gros porte-conteneurs de tous les temps, frôlant les 24.000 EVP.

Hyundai Merchant Marine a pris livraison il y a quelques jours du nouveau plus gros porte-conteneurs du monde. Construit par les chantiers sud-coréens de Daewoo Shipbuilding and Marine Engineering (DSME), le "HMM Algeciras" porte le record de capacité à 23.964 EVP.
Il succède au palmarès du gigantisme au "MSC Gülsün", livré en juillet 2019 – et dont la capacité nominale a été ramenée depuis à 22.000 EVP par Lloyd's List Intelligence. De ses cinq sisterships, seul le "MSC Mia" présente toujours une jauge de 23.756 EVP selon le fournisseur d'informations spécialisées.

Douze megamax pour HMM

Les dimensions du "HMM Algeciras" sont conformes aux standards de la catégorie des "megamax", soit 399,90 mètres de long pour 61 mètres de large, un tirant d'eau de 16,50 mètres et un franc bord 16,70 mètres. Il affiche 215.000 tonneaux de jauge brute ainsi que 200.000 tonnes de port en lourd et est enveloppé d'une double coque, rare chez les porte-conteneurs mais devient la norme pour ceux de plus de 20.000 EVP.
Le navires est équipé de 24 baies chacune de 24 rangées de large, capables de supporter une hauteur de 13 conteneurs en pontée. Il est doté en outre de 1.900 prises reefer. Pour satisfaire aux règles OMI 2020 sur les émissions de soufre, son armateur a choisi de l'équiper d'un nettoyeur de fumée (scrubber).
Le "HMM Algeciras" inaugure une série de douze megamax, soit six autres exemplaires identiques construits par DSME et cinq à peine moins grand (23.792 EVP) qui sortiront des chantiers concurrents de Samsung Heavy Industries (SHI).

Reports de livraisons et ajustements de services

Ces derniers doivent livrer avant la fin du mois le "HMM Oslo" qui précédera le "HMM Copenhagen" (DSME). Crise oblige, l'armateur a repoussé l'arrivée des Dublin, Gdansk (DSME) et Rotterdam (SHI) entre juin et septembre, au lieu de mai et juin tandis que la livraison des six derniers, prévue initialement avant la fin de l'été, a été reportée sine die.
Le dernier-né doit être aligné sur le service FE4 de l'armateur coréen, qui dessert habituellement Qingdao, Busan, Ningbo, Shanghai, Yantian, Algésiras, Rotterdam, Anvers, London Gateway, de nouveau Algésiras et enfin Singapour. Cette rotation est temporairement fusionnée avec le FE2 au moins jusqu'en septembre, qui comprend en temps normal une escale au Havre. Les douze géants doivent tous être affectés à ces deux lignes.
Le "HMM Algeciras", qui a effectué sa première opération de chargement le 26 avril au Qianwan Container Terminal du port de Qingdao, est attendu à Rotterdam le 3 juin. Ironie de l'histoire, le port qui a donné son nom au nouveau géant a été retiré de sa première rotation.