OPTL Aura : une bonne résistance de l'emploi dans le fret

27/04/2021 Pierre Lemerle

Dans son rapport 2020 sur l’état du marché de l’emploi en Auvergne Rhône-Alpes, l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les transports et la logistique en souligne la bonne tenue.

Des tendances "semblables" aux nationales. Fin mars, l'Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les transports et la logistique (OPTL) a présenté les caractéristiques du marché de l’emploi pour le transport et la logistique en Auvergne Rhône-Alpes. Au 31 décembre 2019, l’emploi salarié dans la branche se portait bien avec 94.320 salariés. Un chiffre en augmentation de 2,5 % (contre 2,9 % de 2018 à 2019). 

À la suite de ce rapport, la déléguée régionale de l’AFT Cécile Rougeol a pris des gants pour présenter les grandes tendances 2020. "À l’heure actuelle, il est très compliqué de faire une prospective précise du fait de la situation", a-t-elle insisté. Ainsi, l’observatoire estime que le nombre de salariés dans la branche s’est contracté de 1,8 % en 2020, soit une diminution de 1.700 salariés sur l’ensemble des secteurs. 

Une pyramide des âges vieillissante

Cela étant, le transport de marchandises résiste mieux que celui de voyageurs. Selon les chiffres consolidés de l’Urssaf, le fret compterait 51.832 emplois au troisième trimestre 2020 contre 50.593 lors du troisième trimestre 2019. Sur cette même période, ce chiffre est passé de 13.124 à 11.969 emplois côté voyageur. 

Pourtant, ce secteur risque de souffrir d’un manque d’offres. "Nous avons une pyramide des âges vraiment vieillissante et c’est dans le transport de voyageurs que la situation est la plus dramatique", se désole Cécile Rougeol. Du fait de l’importance de la part de personnes plus âgées dans ce secteur, la pénurie pourrait se faire sentir lors d’une reprise complète de l’activité. L’âge moyen des salariés dans le transport de marchandises était de 44 ans en 2019, contre 48 dans le transport de voyageurs et 41 ans dans le secteur sanitaire.